Paralangage

Pages: 5 (1072 mots) Publié le: 16 octobre 2012
tenue droite ; signe de blocage, de gêne : si quelqu’un se tait), distance ( signe dedesaccord : la distance physique).
4. Les canaux du langage non verbal

Les gestes

Le visage

Le regard

Le toucher

Le paralangage

L’apparence physique

La posture

L’utilisation des objets

Les silencesParce que le sujet « communication non verbale» est l'un ample et desdiscussions sur lescanaux de transmission d'information peut être nombreux, nous avons choisi de traiter plus brièvement quelques-uns d'entre eux :
4.1. Les gestes
Notre gestuelle est le révélateur de notre état de communicant. Les gestes ne doivent pas être retenus ; ils traduisent votre assurance et votre désir de communiquer. Ils ontcertainement été les premiers moyens de communication entreles humains et constituentun véritable paralangage qui accompagne et complète le message verbal.La gestuelle se manifeste par des postures qui peuvent concerner : la tête, le buste, le bassin, les jambes et les bras. Par les gestes, nous nous exprimons et nous pouvons avoir un comportement de défense ou d’agression.

Le hochement de la tête d'avant en arrière qui signifie l’approbation,

Lamain tendue en signe de paix,6


Le poing levé en signe de révolte,

Le bras ou le doigt d'honneur.On communique également à travers des signes conventionnels :

le doigt pointé vers la porte signifie « sortez ! »

le signe de la main pour dire « au revoir »

le hochement de la tête pour dire « oui »

le battement de mains (applaudissement) pour montrer notre satisfactiondevantune manifestation.
4.2. Les silences

Les silences font intégralement partie de la communication car ils expriment quelquechose et qu'ils sont indis-pensables à l'écoute de l'autre.

Chaque silence doit êtreinterprété et analysé en fonction du contexte. Il faut faire très attention de ne pas pro-duire d'inférences dans cette interprétation car cela revient à donner un sens à ce quisemblevide. Un silence peut être approprié ou inapproprié (comme des paroles). Denombreux aphorismes l’illustrent. « Savoir tourner sept fois sa langue dans sa boucheavant de parler » ; « Le silence est d’or » ; « Savoir tenir sa langue » etc.Remplissent d’importantes
fonctions
:• Donnent au locuteur le temps de réfléchir • Peuvent servir à blesser les autres• Constituent une réaction à l’anxiété•Peuvent empêcher la communication• Peuvent communiquer des réactionsémotionnelles• Tout simplement signifier que nous n’avons rienà dire….
4.3. Le toucher
C'est l'un des premiers modes de communication de l'être humain (L'enfant qui en est privé peut en souffrir toute sa vie). C'est certainement le mode de communication le plus7

fort qui soit. Dans nos sociétés occidentales, il est réservéaux intimes. Ce mode decommunication est plus ou moins développé selon les cultures et les civilisations.Il peut :

Communiquer une émotion positive (appréciation, soutien, etc.)

Faire part de son intention de jouer

Contrôler (toucher l’autre pour lui dire de te regarder)

Respecter un rituel (poignée de main, accolade, etc.)

Accomplir une tâche (fermer une porte, enlever uncheveu de la figure, etc.)
4.4. Le paralangage
Le paralangage va au-delà des mots prononcés. Il inclut le timbre et le volume de la voix,le rythme des mots, les coupures d'une phrase. Le paralangage entour les mots et exprimeles sentiments à travers la façon dont ils sont dit. Il se caractérise par :

vitesse,volume, accentuation, rythme, silence…de la parole.
4.5. Expressions faciales etmimiques4.5.1. Le regard
Le regard est un comportement non verbal et le comportement social tout. Le contactvisuel entre les partenaires fournit des indices sur la question sentimetale qui existe entredeux personnes étand un facteur important pour la non-langage verbal.Regardez droit dans les yeux est un signe de volonté de coopérer avec l'interlocuteur, enlui montrant l'intérêt et la reconnaissance...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !