Pascal, pensées, fragments 347-348

Pages: 5 (1138 mots) Publié le: 19 novembre 2012
PASCAL, Pensées, fragments 347-348

1. L’idée principale du texte et sa structure argumentative :

• Pascal s'efforce de définir l’homme, l'auteur ici indique que propre de l'homme est le fait d'une fragilité extrême.
En dépit de sa faiblesse physique l’homme a su s’élever grâce a sa raison et son intelligence.

• Pascal peut être considéré comme un penseur tragique. Il pense que lamarque de la vérité est dans la répugnance et la contradiction et que dans la quête de la vérité, il faudra non seulement accueillir des affirmations opposées et les maintenir ensemble, mais les appuyer, ce qui nous oblige à exiger un ordre plus haut qui les fonde, l’ordre divin. De cette dimension tragique de l’existence, de la contradiction et du malheur humain, il est question dans les pensées quinous occupent. Tout le texte est bien construit sur cette dimension de la contradiction mettant clairement en évidence la duplicité, la dualité ou bien l’ambivalence de l’existence humaine.

• Le texte débute donc par l’opposition entre un étant naturel, l’homme et un autre étant, le roseau. Là surgit le proprement humain, l’un a une conscience, est un être susceptible de connaître, l’autren’en a pas les capacités .Et de ce fait, par la pensée, l’homme dépasse sa condition naturelle.


2. « Par l’espace l’univers me comprend et m’engloutit comme un point : par la pensée je le comprends. »

• Le choix de ce terme d’ « espace », renvoie à une étendue infinie, d’illimitée ; l’homme, même s’il peut mesurer 2,10m, a au contraire une étendue corporelle limitée qui en comparaison n’estqu’un grain de poussière dans l’univers. Pascal joue sur les deux sens du terme « comprendre » :
• Dans la première partie, il signifie « contenir » : dans l’univers, l’homme n’est qu’une poussière.
• Dans la deuxième partie, il est question de « compréhension » : l’homme, par la pensée, est capable de déchiffrer les lois de l’univers, il perce les secrets de la nature. On peut s’émerveiller dela puissance intellectuelle de l’homme : il a su observer l’infiniment petit (chimie, microbes) et l’infiniment grand (l’astronomie)
• Son intelligence et son ingéniosité lui permettent d’ailleurs de compenser largement son handicap physique : il a su, au fil du temps comprendre la nature et l’exploiter. On pourrait, aujourd’hui, contester la place que Pascal attribue à l’homme :l’espèce humaine est la seule qui ait su dominer la terre, la peupler et l’utiliser de façon consciente, au point d’en modifier considérablement la physionomie (agriculture, paysages urbains, …) et de peser sur son avenir (catastrophes écologiques). Mais si, comme Pascal, on en reste au plan individuel, il est vrai que tout homme peut être effrayer face à l’immensité de l’univers et se sentir toutpetit.



3. Dissertation : En quoi la dignité humaine n’est-elle pas relative ?

Définition de dignité :

La notion de dignité humaine a des dimensions multiples, philosophiques, religieuses, et juridiques. Utilisée en particulier dans le champ de la bioéthique, elle fait référence à une qualité qui serait liée à l’essence même de chaque homme, ce qui expliquerait qu’elle soit la même pourtous et qu’elle n’admette pas de degré. Selon le philosophe Paul Ricœur, cette notion renvoie à l’idée que « quelque chose est dû à l'être humain du fait qu'il est humain »

Dans le concept de l’homme, qu’est-ce qui est décisif ? Est-ce sa dimension corporelle, sa constitution physique ?

En tant qu’être vivant, naturel, il est un être organisé, il a des organes remplissant des fonctionsvitales mais ce n’est pas sa qui fait de lui un être différent car les animaux et les végétaux, eux aussi, ont des organes. Ce qui fait la différence c’est sa capacité a réfléchir et a raisonner en utilisant son cerveau, le fait de pensé.
Et la pensée fait la grandeur de l’homme et donc sa dignité.
Et c’est qui les séparent de tous les autres êtres vivant non intelligents.
L’homme ne peut se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pascal, fragment 172, pensées
  • Pascal pensées fragment 168
  • Les pensées (fragment 142) de pascal
  • Pensée de pascal, fragment 230
  • Commentaire du fragment 78 des pensées de pascal
  • Pensees de pascal fragment 82 imagination
  • Fragment 41
  • Pensees de pascal fragment 82 imagination

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !