Peut-on en finir avec les préjugés ?

1771 mots 8 pages
Peut-on en finir avec les préjugés ?

Présentation du corrigé

On présente communément le préjugé comme ce dont il faut se débarrasser, comme ce qu'il faut rejeter. En effet, le préjugé n'est qu'un avis, une opinion, un jugement qui est non-fondé. Vous pouvez partir d'expressions simples : par exemple quand on dit d'une personne qu'elle est pleine de préjugés, on signifie qu'elle ne pense pas vraiment, qu'elle n'a que des opinions, qu'elle juge avant de savoir. Tel est l'étymologie du terme préjugé. Vous pouvez vous reporter aux analyses de Descartes au début de la seconde partie du Discours de la méthode lorsqu'il montre que bon nombre de nos connaissances relèvent de préjugés. Dans ces conditions, si le préjugé est à rejeter parce qu'il est un obstacle à la pensée, est-il possible de le faire, en d'autres termes, peut-on penser en finir avec les préjugés ? En effet, on peut distinguer le fait qu'il serait bon de penser sans préjugé du fait que cela soit possible. Or, si on affirme qu'il est impossible de penser sans préjuger, on risque d'affirmer également qu'il est impossible de bien penser. Ainsi, se demander s'il est possible de penser sans préjugé c'est se demander s'il est possible de bien penser. Néanmoins, vous pouvez remarquer que bien souvent, lorsque nous jugeons, nous sommes prisonniers d'une culture, d'une manière de voir le monde. Ici, vous pouvez vous reporter à la critique que Lévi Strauss fait de l'ethnocentrisme à propos de la barbarie. Penser sans préjuger consisterait alors à penser en mettant entre parenthèse nos croyances, nos habitudes, nos certitudes. Ici, vous pouvez penser à la figure de Socrate qui commence par affirmer qu'il ne sait qu'une chose c'est qu'il ne sait rien. Vous trouverez un commentaire de cette citation en vous reportant à notre fiche n°1 sous la rubrique « Les fiches sur les notions ». Vous pouvez alors montrer en quoi penser sans préjuger consiste à faire un usage autonome de sa raison. Ici, vous pouvez penser

en relation

  • Peut on en finir avec les prejugés?
    2039 mots | 9 pages
  • Peut-on en finir avec les préjugés?
    396 mots | 2 pages
  • peut on en finir avec les prejuges
    318 mots | 2 pages
  • Peut on en finir avec les préjugés ?
    1400 mots | 6 pages
  • Peut-on en finir avec les préjugés ?
    699 mots | 3 pages
  • Peut-on en finir avec les préjugés
    444 mots | 2 pages
  • Peut on en finir avec les préjugés?
    352 mots | 2 pages
  • Jeyh
    1311 mots | 6 pages
  • dissert philo préjugé
    2213 mots | 9 pages
  • Nietzsche le gai savoir 42
    977 mots | 4 pages