Philo malin

1839 mots 8 pages
HERVE
Alexandre
TS
Devoir Maison de Philosophie :
Pourquoi sommes-nous sensible à la beauté ?

____________________________________________________________

_______________

____________________________________________________________

_______________

C'est un grand sujet qui renvoie donc à un problème fondamental: la question de la question. Comment se fait-il qu'un être raisonnable sensiblement affecté puisse ne pas être indifférent à ce qui n'est lié ni au plaisir, ni à la morale, ni à la connaissance? C'est donc à l'analyse du plaisir esthétique : dire ceci est beau. Il faut donc que l'homme soit capable de gratuité, de liberté. Quand je dis c'est beau, j'en appelle à la liberté de chaque être raisonnable sensiblement affecté qui peut éprouvé une satisfaction dans le libre exercice de sa sensibilité et de son entendement. Si nous sommes sensibles à la beauté c'est que nous sommes capables de liberté, comme s'il y avait un sens commun dans lequel tous les hommes communieraient au delà des intérêts. L'essentiel cependant c'était de dégager un problème. Tout homme parait être sensible a la beauté: cela signifie-t-il qu'il s'agit, dans tous les cas, de la même beauté, et que la satisfaction de chacun est de la même nature? Quelle que soit la diversité constatée, pourquoi les etres humains sont-ils tous sensibles a ce qu'ils nomment la beauté? Quelle satisfaction peut-elle leur apporter? Se manifestant d'abord par les sens, la beauté ne s'adresse-t-elle qu'a ceux-ci, ou bien concerne-t-elle l'esprit? Si tel est le cas,à quel domaine spirituel vient-elle faire, plus ou moins directement, écho, de façon à nous satisfaire?

Premièrement, nous allons nous intéresser au diverses formes sous lequel la beauté apparait... Les différents types peuvent être ceux-ci : Nature, corps, oeuvres d'art, etc. La diversité des supports de la beauté rend difficil d'en élaborer une conception unifiée puisque cette beauté est différement intépreter, selon les

en relation

  • Fiche Cours Verite Philo
    505 mots | 3 pages
  • La philo est utile
    1854 mots | 8 pages
  • la liberté
    1039 mots | 5 pages
  • La conscience
    2046 mots | 9 pages
  • Discours de la dignité humaine (pic) et mandragore (machiavel)
    1140 mots | 5 pages
  • Bac philo 2011 - l
    1895 mots | 8 pages
  • Philosophie
    3157 mots | 13 pages
  • Hhhh
    2839 mots | 12 pages
  • Esthétique de la communication
    2325 mots | 10 pages
  • Philo
    1569 mots | 7 pages