Philosphie

562 mots 3 pages
Le mot art est pris comme le synonyme d’activités artistique. Il faut attendre le 17 eme siècle pour parler des beaux arts (but esthétique). Cette notion d’art est tardive on ne distingue pas l’art des autres activités de production. La traduction en latin du mot grec technê (la technique) par ars témoigne de la proximité de l’art et de la technique.

Pour qu’il y est art il faut que l’objet soit l’aboutissement d’un projet intentionnel. Le fait que l’objet soit beau ne suffit pas pour affirmer qu’il provient de l’activité artistique.
- L’œuvre d’art ne relève pas de la simple théorie. L’habilité de faire quelque chose ne suffit pas pour être artiste. Le talent et la compétence ne suffisent pas.
- L’originalité et l’innovation sont nécessaires. (Le génie). L’artiste innove ce qui jusque là l’habileté avait permis de faire.
- L’œuvre d’art n’est pas la simple production d’une idée mais elle rompt aussi avec les productions d’œuvres qu’un certain talent permet de faire. L’œuvre d’art s’impose comme le produit inconcevable d’une activité (qui ne peut être réduit à une idée conçue à l’avance).
- Sinon elle court le risque d’être une simple illustration d’une production talentueuse, d’un certain savoir faire. C’est en faisant on œuvre qu’il peut découvrir ce qui s’impose comme tel. Il n’est pas possible de se donner des recettes qui garantiraient l’œuvre d’art. En conséquence la fabrication d’un objet n’est pas unique donc ce n’est pas de l’art car l’action artistique doit être comprise comme une création qui peut être justifiée après le coup mais qui ne peut être l’application théorique qu’un certain talent aurait permit de concevoir.

Kant nous suggèrera de faire la différence entre l’habile et celui qui est capable d’innover
Picasso a un savoir faire, du talent ce qui est nécessaire à l’innovation.
- L’œuvre d’art à une certaine gratuité elle n’est pas utilitaire. La seule finalité de l’art pourrait être l’agrément de celui qui pratique. Dans le

en relation

  • philosphie
    1869 mots | 8 pages
  • Philosphie
    776 mots | 4 pages
  • Philosphie
    3178 mots | 13 pages
  • Philosphie
    251 mots | 2 pages
  • La philosphie de montaigne
    539 mots | 3 pages
  • Dissertation de philosphie
    739 mots | 3 pages
  • Philosphie: La perception
    458 mots | 2 pages
  • PHILOSPHIE 2
    315 mots | 2 pages
  • Syllabus de philosphie
    43039 mots | 173 pages
  • Philosphie dans la socité
    3396 mots | 14 pages