Phonétique et phonologie

Pages: 8 (1788 mots) Publié le: 16 juin 2010
Phonétique et phonologie : au service de la pédagogie. La transcription (ou l’écriture) des sons est différente selon les langues. Les nombreuses formes d’écriture nous le rappellent quotidiennement : un locuteur francophone va buter sur le système graphique arabe, ou sur l’alphabet cyrillique. Pourtant, des sons identiques existent à travers différentes langues. Mais d’une part chaque langue ason alphabet original (parfois une famille de langues, comme les langues latines), et d’autre part, à l’intérieur même d’une langue, la relation entre sons et lettres peut être irrégulière, d’où une complexification dans l’écriture... et par voie de conséquence dans la lecture. Pour harmoniser la transcription des sons quelle que soit la langue, l’idée d’un alphabet phonétique international (API)s’est développée. Chaque son de la langue prenait ainsi une seule symbolisation, une seule correspondance graphique. Pour différencier les sons naturels et les sons de la parole, on a appelé “phones” les sons émis par un locuteur humain. La discipline associée à cette notion est la phonétique, considérée comme une science exacte car on peut, physiquement, et objectivement, par des instruments,mesurer concrètement les valeurs de l’objet étudié. Mais la nature même du langage humain, sa richesse fonctionnelle, sa complexité structurelle, font que l’étude des phones ne peut suffire à expliquer et comprendre les phénomènes de la langue. Un locuteur japonais ne différencie pas /r/ et / l /, alors qu’il s’agit bien de deux phones. Un francophone perçoit quant à lui, et très distinctement,cette différence. Comment donc expliquer ce fait linguistique ? Pour rendre compte de cette apparente invraisemblance, on a fait appel à la subjectivité des locuteurs. Chacun de nous est familiarisé à une langue maternelle, qui l’a sensibilisé à certains sons, mais pas à d’autres. Le système linguistique d’une langue étant spécifique, certains sons possèdent une valeur fonctionnelle, un rôled’opposition : par exemple, /R/ et /l/ dans “rire” (/RiR%) et “lille” (/lil%/). Cette notion de fonction a engendré la phonologie, appelée parfois “phonétique fonctionnelle”. Cette discipline s’occupe ainsi des sons ayant une valeur distinctive, et au lieu de parler de phones, on parle de phonèmes. On utilisera l’alphabet phonémique (voir annexe). De même, les conventions graphiques diffèrent : laphonétique transcrit des phones avec des crochets ([a], [b]), la phonologie transcrit des phonèmes avec des barres obliques (/a/, /b/). L’oreille humaine est moins fine que les instruments des phonéticiens, et différentes réalisations d’un son sont reconnues comme un seul phonème, quel que soit l’environnement phonétique. Par exemple, [d] est voisé (vibration des cordes vocales) quand on dit “jade”,mais la proximité d’une non-voisée [f] annihile la vibration des cordes vocales dans “jade foncé”. [d] se transforme en [t], à cause de la proximité (la promiscuité ?) de [f]. C’est ici qu’intervient l’utilité pédagogique de la phonétique et de la phonologie : entre une réalité physique (phonétique) et une réalité relative (phonologique), celui qui apprend une langue est en situation instable.L’enseignant a ici pour tâche de mieux comprendre cet écart entre ce qui est prononcé (articulé) et ce qui est perçu. Par exemple, l’expérience de substitution d’un bruit quelconque à un phonème n’empêche pas d’entendre le mot comme s’il était complet, le sujet humain reconstituant inconsciemment le phonème manquant ! En cas d’alternative (plusieurs phonèmes possibles), un candidat-phonème est retenu enfonction du contexte sémantique. Dans les énoncés suivants, où la notation “(?)” représente le bruit parasite qui empêchera de

percevoir distinctement le phonème escamoté : a) “j’ai vu dans son lit un / (?)a/” ; b) “j’ai vu dans son nid un /(?)a/” le sujet reconstituera “chat” pour l’énoncé a), et “rat” dans l’énoncé b). Cette activité de perception auditive est riche en mécanismes de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La phonétique et la phonologie
  • Phonétique et phonologie
  • La distinction entre la phonétique et la phonologie
  • Questions de phonologie berbère à la lumière de la phonétique expérimentale
  • Phonologie
  • Phonologie
  • phonologie
  • Phonetique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !