Phyysique

611 mots 3 pages
Expérience n°1 : solubilité du sel dans l’eau et l’éthanol

Placer dans deux tubes à essais une pincée de sel.
Ajouter dans l’un des tubes à essai de l’eau distillée (deux centimètres environ) puis dans l’autre le même volume d’éthanol.
Boucher les 2 tubes à essais puis agiter.

1. Observer les deux tubes. Faites un schéma de vos observations.

2. Dans quel solvant la solubilité du sel est-elle la plus grande ? Justifier votre réponse.
La solubilité du sel est la plus grande dans l'eau distilée car le sel s'est totalement disolue.

Transvaser le contenu du tube contenant l’eau dans celui avec l’éthanol. Agiter.

3. L’eau et l’éthanol sont-il miscibles ?
Oui.

4. Observer la quantité de sel restante. Expliquer ce qui s’est passé.
Il y en a toujours et des petites bulles ce sont créées.

Expérience n°2 : solubilité du diiode dans l’eau et l'éthanol

Deux tubes à essai contiennent la même quantité de cristaux gris de diiode.
Ajouter dans l’un des tubes à essai de l’eau distillée (deux centimètres environ) puis dans l’autre le même volume d'éthanol.
Boucher les tubes à essais puis agiter.

Le diiode dissout dans l'eau donne une coloration transparent, dissout dans l'éthanol donne une coloration rouge/jaune (brune).

1. Le diiode s'est-il dissout dans l'eau ? Non. Dans l'éthanol ? Oui. Argumenter votre réponse.
On voit presque plus le diode dans l'éthanol car il y a eu réaction chimique.
2. Comparer les quantités de diiode dissoutes dans chaque tube. Dans quel solvant la solubilité du diiode est-elle la plus grande ?
Dans l'éthanol.

Expérience n°3 : Extraction du diiode en solution dans l’eau

Verser dans une ampoule à décanter 20 mL d’une solution de diiode dissous dans l’eau, puis 10mL de cyclohexane.
Agiter le contenu de l’ampoule puis laisser reposer. Cette étape de repos s’appelle la décantation.
Séparer les deux phases

1. Faire un schéma de l’ampoule et de son contenu avant l’agitation, puis après décantation.

en relation

  • Phyysique
    402 mots | 2 pages
  • Liste_de_livres_1eres_2015 2016_general_0
    556 mots | 3 pages