Pluralité des organisations et des objectifs

1884 mots 8 pages
Pluralité des organisations et des objectifs

Introduction :

Pourquoi utilise-t-on la notion d’organisation ? Que recouvre la réalité de cette notion ?

Elle recouvre une acceptation large (famille, armé, équipe de sport).
La pluralité des organisations conduit à définir des objectifs et des moyens différents, la diversité des organisations renvoi à une approche multi directionnel du management.

I- La notion d’organisation : qu’est-ce qu’une organisation ?

1.1 Approche et définition

« des entités sociales essentiellement destinées à atteindre certains buts »

« des système d’activité dirigés vers un but et maintenant leur frontière » ( périmètre d’influence
« La coordination rationnelle des activités d’un certain nombre de personnes en vue de poursuivre des buts et des objectifs implicites commun » ( diversité d’acteurs
« ensemble de moyens, structures constituant une unité de coordination ayant des frontières identifiables, fonctionnant en continue en vue d’atteindre un ensemble d’objectif partagés par les membres participants »

Points commun entre les différentes définitions : * Objectif et comment le réaliser * Le périmètre d’action * Le lien : quel est la nature des relations entre les acteurs? * Quelle moyens pur atteindre les objectifs ? * La dimension temporelle
Cependant une question fondamentale reste posé, la raison d’être d’une organisation.

L’organisation ne précède pas l’action. C’est l’action collective qui créée le besoin d’organisation. L’organisation comme réponse au problème de l’action collective n’est pas une donnée naturelle, la réponse ne vas pas de soit, l’organisation est par définition complexe.
L’organisation est « un construit social » qui répond au problème de l’action collective.

GENESE DE L’ORGANISATION
[pic]
1.2 Les différentes formes d’organisation

Les typologies

en relation

  • Bio n'est plus
    283 mots | 2 pages
  • Introduction a l'analyse de l'organisation
    914 mots | 4 pages
  • MANAGEMENT
    1076 mots | 5 pages
  • Fédéralisme et décentralisation
    1894 mots | 8 pages
  • SES , la délinquance
    330 mots | 2 pages
  • Intit
    2670 mots | 11 pages
  • Partis politiques : importance
    1570 mots | 7 pages
  • Chapitre 2 Bourdieu Sociologie des professions
    1936 mots | 8 pages
  • La codification
    1154 mots | 5 pages
  • droit constitutionnel
    577 mots | 3 pages