Plus que le credit cest le financement

Pages: 8 (1950 mots) Publié le: 10 mai 2012
18/04/12

« Plus que le crédit, c’est le financement en fonds propres des entreprises qui pose problème »

Cette impression est à usage strictement personnel. Si vous souhaitez utiliser cet article à des fins collectives, merci de contacter Revue Banque.
Accueil > Banque d'investissement et de marchés - Gestion d'actifs > « Plus que le crédit, c’est le financement en fonds propres desentreprises qui pose problème »

Relation banque entreprise

« Plus que le crédit, c’est le financement en fonds propres des entreprises qui pose problème »
Pour Philippe Messager, le danger en matière de financement ​ d’entreprise ne vient pas d’un credit crunch issu des contraintes ​ réglementaires de Bâle III, mais de Solvabilité 2 : ce texte décourage les prises de participations des assureursau capital des entreprises, ​ notamment des PME. Or, sans fonds propres, celles-ci auront bien du mal à ​ négocier des concours bancaires.

L'auteur

Philippe Messager
Revue de l'article Cet article est extrait de Revue Banque n°745 Solvabilité 2 : un nouveau départ pour les offres aux assureurs
revue-banque.fr/print/…/plus-que-credit-est-financement-en-fonds-propre 1/4

18/04/12

«Plus que le crédit, c’est le financement en fonds propres des entreprises qui pose problème »

Faut-il craindre un credit crunch en 2012 ? Cela dépend de divers éléments : tout d’abord, la situation post-faillite de Lehman en 2008, avec aujourd’hui la crise des dettes souveraines qui contraint les banques à enregistrer des provisions très importantes. Dans ces conditions, il est concevable que cesdernières soient plus regardantes concernant leurs résultats et qu’elles prennent des mesures sévères concernant la distribution du crédit. Le deuxième élément à avoir en tête est le renforcement des réglementations : deux d’entre elles, Bâle III et Solvabilité 2, sont directement corrélées à la question posée. Bâle III comporte des dispositions importantes qui ne figuraient pas dans laréglementation précédente, entre autres sur la liquidité des banques à court et moyen terme, et qui visent à disposer d’un système bancaire de meilleure qualité, car plus solide. Il en résulte des marges, toutes choses égales par ailleurs, sensiblement plus élevées que celles pratiquées jusque-là. Il ne faut pas que cette nouvelle réglementation serve à stigmatiser le système bancaire et qu’il distribuemoins du crédit aux petites et moyennes structures, voire qu'il arrête de le faire. Cependant, les statistiques économiques montrent que depuis plusieurs mois, la France est entrée en récession. Dans ce contexte, les PME ne veulent pas aujourd’hui engager des projets d’investissement lourds. La demande de crédits, plus que l’offre, se réduit donc. En fait, la distribution de crédits dépend d’abord duniveau des fonds propres de l’emprunteur. Ce sujet me paraît beaucoup plus préoccupant que le thème du coût mis en avant à travers Bâle III. Ainsi, sur la base d’études et de calculs plus ou moins explicites, Solvabilité 2 exige 39 % de fonds propres pour des investissements en titres cotés, et 49 % pour des titres non cotés. Rares sont les acteurs qui pourront se permettre de prendre desparticipations dans des PME, compte tenu de la mobilisation réclamée en fonds propres et donc de l’impact sur la rentabilité de leur investissement. Certains semblent d’ores et déjà prêts à se retirer de ce compartiment. Ainsi, ce n’est pas le financement bas de bilan des PME qui pose problème, mais bien plutôt le financement en equity. Reste-t-il une marge de manœuvre pour modifier le texte deSolvabilité 2 ? Il faut attirer fortement et rapidement l’attention des régulateurs, sans quoi le traitement risque de tuer le client ! D’autant que le contexte économique actuel est excessivement sensible. La mise en place d’un cadre beaucoup plus rigide se déroulerait sûrement mieux dans un environnement plus alerte et serein. Sans même s’arrêter sur le point de savoir s’il est bon de mettre en place...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aide sur "cest plus fort que moi"
  • Le moyen de financement par crédit bail
  • Credit Documentaire Savoir Plus
  • Politique de crédit et financement de l'économie
  • La france vit de plus en plus à crédit.
  • Financement bancaire et risque de credit en algerie
  • Financement d'un credit immobilier aupres d'une banque
  • Sujet : Epargne et crédit dans le financement de l'économie des PDEM

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !