Poésie

2055 mots 9 pages
La pléiade : mouvement poétique du XVIe siècle : 1) L'essentiel est le culte commun des Lettres antiques; la volonté de lutter contre le "monstre Ignorance", de rénover les formes et de réactiver les mythes, notamment ceux qui concernent la poésie elle-même, placée à part et au-dessus de tous les genres d'écrire; le goût d'une écriture savante, sinon érudite ou obscure, nourrie de la libre imitation des Anciens et des modernes (néo-latins et italiens).On s'entre-imite d'ailleurs beaucoup, dans la Brigade; la plupart en viendront à imiter surtout Ronsard. Mais il s'agit toujours, conformément à l'esprit de la Défense et Illustration... (sinon au détail de ses outrances), de faire de la poésie la clé de voûte de la culture. Ce qui frappe au contraire, dans l'entreprise de la Pléiade, c'est le souci de la variété, qui commande d'explorer tous les genres, tous les styles (haut, moyen et bas), et surtout de ne jamais s'en tenir à l'imitation d'un seul auteur, fût-il aussi prestigieux que Virgile. On mélange, on avoue certains emprunts, on en dissimule d'autres, on exploite en même temps les ressources du grec et du latin, du latin antique et du néo-latin, de l'italien, etc... Il y a du jeu dans une telle démarche, et toujours une jubilation, un appétit qui, chez certains, ne va pas sans angoisse: le poète de la Pléiade est toujours en train de s'approprier le texte d'autrui, de s'en emparer pour le re-créer. 2) Pierre de Ronsard et joachim du Bellay sont deux poètes représentatifs du mouvement. 3) A vénus de JOACHIM DU BELLAY (1522-1560)
Ayant après long désir
Pris de ma douce ennemie
Quelques arrhes du plaisir,
Que sa rigueur me dénie,
Je t'offre ces beaux oeillets,
Vénus, je t'offre ces roses,
Dont les boutons vermeillets
Imitent les lèvres closes
Que j'ai baisé par trois fois,
Marchant tout beau dessous l'ombre
De ce buisson que tu vois
Et n'ai su passer ce nombre,
Parce que la mère était
Auprès de là,

en relation

  • Poésie
    450 mots | 2 pages
  • La poèsie
    4013 mots | 17 pages
  • Poesie
    1865 mots | 8 pages
  • La poésie
    1129 mots | 5 pages
  • La poesie
    4477 mots | 18 pages
  • Poésie
    5573 mots | 23 pages
  • Poésie
    1271 mots | 6 pages
  • LA POESIE
    2112 mots | 9 pages
  • Poésie
    2370 mots | 10 pages
  • Poésie
    2123 mots | 9 pages