« Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir »

Pages: 5 (1229 mots) Publié le: 1 décembre 2011
« Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir »
Cette courte citation extraite de « De l’esprit des lois » (1748), œuvre colossale de trente tomes rédigée sur plus de vingt années, résume à elle seule la pensée de son auteur, Charles de Secondât, baron de La Brède et de Montesquieu, plus connu sous le nom de MONTESQUIEU (1689-1755). Jeune homme passionné par les sciences et à l'aise avec l'esprit de la Régence, Montesquieu publie anonymement Lettres persanes (1721), un roman épistolaire qui fait la satire amusée de la société française vue par des Persans exotiques. Il voyage ensuite en Europe et séjourne un an en Angleterre où il observe la monarchie constitutionnelle et parlementaire qui a remplacé la monarchieautocratique. C’est un philosophe français des Lumières et pionnier du libéralisme en politique. Il se consacre à ses grands ouvrages qui associent histoire et philosophie politique : «considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence » et « De l'esprit des lois » (1748) dans lequel il développe sa réflexion sur la répartition des fonctions de l'État entre ses différentescomposantes, appelée postérieurement « principe de séparation des pouvoirs ». Montesquieu, avec entre autres John Locke, est l'un des penseurs de l'organisation politique et sociale sur lesquels les sociétés modernes et politiquement libérales s'appuient.

La théorie classique de la séparation des pouvoirs a été initiée par Locke dans son Traité du Gouvernement Civil où il explique sa théorie de laséparation des pouvoirs en 1690. Sa théorie a été reprise et approfondie par Montesquieu en 1748 dans «De l’Esprit des Lois ».

1) La théorie de Montesquieu
Distinction des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire). Montesquieu présente l’intérêt de l’équilibre entre ces trois pouvoirs

A) le principe de séparation des pouvoirs
La théorie de Montesquieu est principalementinspirée des expériences anglaises de ce dernier, qui y vécut un temps et pût constater la naissance du parlementarisme et des toutes premières tentatives de séparations des pouvoirs qu’il admirât profondément. Pour lui, la concentration des trois pouvoirs, qu’il nous incombe d’étudier comme étant « la puissance de faire les lois » (le pouvoir législatif), « la puissance exécutrice des choses quidépendent du droit des gens » (le pouvoir exécutif) et « la puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit public » (le pouvoir judiciaire).
Pour qu’enfin, le « pouvoir arrête le pouvoir », Montesquieu énonce sa célèbre théorie de l’équilibre des pouvoirs, préconisant une séparation organique mais non fonctionnelle de ceux-ci. Le partage des pouvoirs devant selon lui conduire à l’établissementd’un gouvernement modéré. Pour préserver la liberté, ces fonctions ne doivent pas être assurées par la même personne ou par « le même corps de magistrature. ». Il parle de la puissance législative, exécutrice et des juges. Il est nécessaire de créer une séparation organique des fonctions. Il explique en disant : « il faut donner la puissance de juger à des personnes tirées du corps du peuple danscertains temps de l’année et de la manière prescrite par la loi pour former un tribunal qui ne dure qu’autant que la nécessité le requiert.» Par contre, les 2 autres fonctions (exécutif et législatif), parce qu’elles ne s’exercent sur aucun particuliers pourraient être confiées à des corps qui assurent la permanence de la volonté générale.

B) l’organisation de la séparation des pouvoirs entretrois titulaires
La puissance législative doit être confiée à des représentants, dans le système bicaméral de MONTESQUIEU composé d’une chambre haute, composée de nobles héréditaires et une chambre basse avec des représentants du peuple. Montesquieu se prononce pour une limitation du pouvoir budgétaire de la chambre haute en ne lui donnant pas le droit de voter. L’ensemble du corps législatif...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Abus de pouvoir
  • Le pouvoir arrête le pouvoir : la séparation des pouvoirs dans les régimes révolutionnaires.
  • Existe-t-il des abus de pouvoir?
  • Pouvoir
  • les pouvoirs
  • Le pouvoir dans la sa
  • Où est le pouvoir ?
  • Le Pouvoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !