Proust, a l'ombre des jeunes filles en fleurs

Pages: 10 (2460 mots) Publié le: 18 octobre 2012
PROUST : A l’ombre des jeunes filles en fleurs,
Deuxième partie.
* Fausse innocence : regard critique du narrateur. Mais avec recul ou déjà à l’époque.
* Portrait de la princesse
* Peinture société, les différences de rang. Image de la « digue » ?
* Humiliation ? vécue comme telle ou pas ?
* De l’interprétation des signaux, mimiques corporelles
* Vide et plein : comblerun vide.
* Tentative maternelle/ ~maternante~.

Lecture Marcel Proust par lui-même, seuil 1961 : « Les gens du monde et le snobisme ».
Satire du snobisme. Mais Proust ne cache pas son propre snobisme. Talent d’observation de l’écrivain, qui lui permet d’esquisser portraits frappants.
→ ici un portrait en double teinte parce sympathie pour la princesse. Donne aussi sentiment d’exister.→ attitude princesse est à la fois source plaisirs concrets et souffrance morale, affront. Ecriture pour annuler ressentiment, faire sortir et passer outre ?
→ la comparaison au service du réalisme 
→ le discours direct rapporté : gage de réalisme, pas de transformation
→ mise en scène théâtrale :

---------------------------------------------------

Passage de A l’ombre des jeunesfilles en fleurs, tome de la Recherche. Proust présente rencontre de Marcel +gd mere et princesse.

* Comment la métaphore filée mise (progressivement) en place par un narrateur au regard critique permet-elle d’esquisser une satire de la société bourgeoise ?

I/ Présentation du personnage de la Princesse au travers d’une lecture de sa gestuelle par le narrateur
II/Mise en place de lamétaphore filée : entre humiliation, flatterie et plaisirs.
La soi-disant neutralité du narrateur
III/Evolution mitigée de la métaphore : pitié du narrateur envers princesse qui éprouve le manque sous son titre

I/ Présentation du personnage de la Princesse au travers d’une lecture de sa gestuelle par le narrateur
→ prise de contact physique « Princesse de L »// « nous ». « Tendu la main » :démarche vers. Présence d’un tiers : la Marquise. On remarque deux titres sociaux. Mais « se détournait » de la marquise vers les deux autres : sentiment donné que « nous » plus important que Marquise ? « doux regards » : sympathie envers le « nous » qui s’avère être « ma gd-mère et moi ». un ensemble, pas de vie propre ?
→ « embryon de baiser » : pas un vrai baiser, mais volonté de le donner. Oncommence a sentir que quelque chose attire princesse vers satisfaction d’un manque, désir. + « sourire » : ouverture vers les deux. « bébé/ nounou » : situation social, au moins hiérarchie intellectuelle exprimée dans la comparaison. Mot « désir » suit de peu, accentué par « même dans ».
→ idée de calcul, réglage : narrateur semble penser que attitude de la P résulte d’une méchanique particulière,adaptation au rang social ? « pas avoir l’air » dit toute l’artificialité de la chose. « siéger dans sphere supérieure/ mal calculé la distance/ erreur de réglage » : expressions disent une sorte d’automatisme, mais acte manqué.
→ « regards s’imprégnèrent d’une telle bonté » : on ne sait donc pas si c’est voulu ou si sentiment est réel. On question état d’esprit narrateur : ironie ?
└>question aussi de la distance personnage // narrateur.
« je vis approcher… » : procédé rhétorique qui questionne justement cette distance. « telle bont » : insistance, exagérée ?
→ comparaison, gradation du bébé+nounou : « nous flatterait comme… » : avillissement humiliation mais pas vécue avec ressentiment apparemment ! grillage surtout. Pose question objectivité ?? narrateur, distance avecévènement, dans quelle mesure est touché par situation. Susceptibilité ?
└> jardin d’acclimatation : indication géo, situe cadre d’évolution des personnages. Lieu de société aussi.
* On voit que narrateur, en racontant épisode de ses yeux tout en conservant distance nécessaire pour ne pas en vouloir directement à la P, a mis en place une métaphore animale qui rend compte de façon plus ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A l'ombre des jeunes filles en fleurs
  • Fiche lecture "a l'ombre des jeunes filles en fleurs " proust
  • A l'ombre des jeunes filles en fleur, Marcel Proust
  • Proust – a l'ombre des jeunes filles en fleur
  • Portrait de Bergotte- A l'ombre des jeunes filles en fleurs
  • Bio+Résumé : Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleur
  • Commentaire composé sur marcel proust
  • la scolarisation des jeunes filles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !