Psycho sociale

Pages: 7 (1579 mots) Publié le: 4 septembre 2013
Université de Nice Sophia-Antipolis |
Dossier sociale.
|
HLPY51 : Psychologie sociale III |

|






Tables des matières


La dissonance cognitive : 3
Les normes 4
L'amorçage comportemental et comportement individuel. 5

La dissonance cognitive :

Selon Festinger (1957), les individus ajusteraient a posteriori leurs opinions, croyances et idéologies aucomportement qu’ils viennent de réaliser. Plus la dissonance sera forte, plus le travail de réduction de la dissonance sera important. L’individu disposera de plusieurs stratégies pour réduire la dissonance. 
Le travail de réduction de la dissonance aboutit classiquement à une modification de l’attitude : l’individu ajustera son attitude de manière à ce que celle-ci soit davantage conforme aucomportement problématique réalisé. Par exemple, une personne amenée à donner des arguments en faveur de la peine de mort (comportement) alors qu’elle est initialement contre (attitude initiale) se prononcera, suite au travail de réduction de la dissonance, comme étant moins défavorable à la peine de mort qu’elle ne l’était auparavant (attitude finale).
L’éveil de la dissonance est induit lorsqu’il existeun écart entre une cognition et les standards de conduite personnelle. Ainsi, un bon élève sera dissonant quand il recevra une mauvaise note, tout comme le mauvais élève quand il en recevra une excellente.

La dissonance cognitive et l’effet de la justification insuffisante
Corneille fait référence à cet effet via une étude expérimentale de Festinger et Carlsmith (1959). Cette étude consisteen plusieurs conditions : la première est la condition contrôle, les participants doivent effectuer une tâche sans intérêt et estimer l’attrait de celle-ci.
Dans les deuxième et troisième conditions, les participants effectuaient la même tâche mais ils devaient convaincre un autre participant que celle-ci était attrayante. Dans la deuxième on leur offrait 1$ et dans la troisième 20$. Leschercheurs ont fait l’hypothèse que mentir et être rémunéré 1$ allait créer de la dissonance, donc les participants allaient s’auto-persuader. S’auto-persuader est plus facile qu’accepter qu’on mente.

Qu’en est-il dans notre exemple ?
Si pour le bon élève, avoir une mauvaise note n’est pas dans ses habitudes, il lui est alors très déplaisant de voir que tous les efforts fournis n’ont pas aboutisaux résultats escomptés.
Dans ce cas là il pourra alors tenter d’expliquer son devoir, en disant que finalement il n’a pas fournit tant d’effort que ça et que finalement les résultats sont plutôt bons. Il peut aussi mettre en place des attributions, ainsi que le mauvais élève qui a eu une bonne note.  : L'explication en cas de succès personnel va être trouvée dans des causes internes, dans cecas ça pourrait être "je suis le meilleur". L'explication en cas succès d'un autre va être trouvée dans des causes externes : "il a eu de la chance".

En cas d'échec personnel : des causes externes sont le plus souvent avancées ("ils m'ont gêné, ils ont triché, etc.). A l'inverse, pour expliquer l'échec d'autrui, nous aurons plus facilement tendance à aller chercher des causes internes :"il n'estpas doué".
Ce phénomène a pour raison principale la préservation de l'estime de soi, même au détriment de la prise en compte objective de la réalité.
 
Les normes

Il convient dans un premier temps de définir exactement ce que nous entendons par mode.

Définition :
* Manière de se comporter, propre à une époque, à un pays.
* Manière passagère de se conduire, de penser, considéréecomme de bon ton dans un milieu, à un moment donné

Toutes ses acceptions mettent en avant deux choses: un temps et un lieu. La mode s’inscrit donc dans une société particulière et évolue en même temps que les individus qui la compose, que les mentalités et les lois en vigueur. Nous nous intéressons ici à « l’effet de mode », ce qui est privilégié et valorisé à un moment T de notre société,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psycho social
  • Psycho social
  • Psycho sociale
  • Psycho sociale
  • psycho sociale
  • Psycho sociale
  • CM psycho social
  • Les risques psycho-sociaux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !