Psychologie évolutionniste et sciences sociales

Pages: 58 (14403 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Psychologie évolutionniste et sciences sociales

Nicolas Baumard

Introduction

Les phénomènes sociaux et culturels sont intrinsèquement liés aux phénomènes psychologiques. Les organisations sociales comme la transmission des croyances religieuses s’appuient en permanence sur des dispositifs psychologiques : émotions, intuitions, mémoire, etc. La psychologie évolutionniste consiste àétudier ces dispositifs psychologiques dans la perspective de l’évolution de l’espèce humaine. Pour la psychologie évolutionniste, ces dispositifs appartiennent à la nature humaine. Ils sont en partie le produit de la sélection naturelle : notre esprit, nos émotions, nos valeurs sont le résultat d’une adaptation de plusieurs millions d’années à l’environnement physique, social et culturel dans lequelont vécu nos ancêtres. Etudier l’esprit de manière évolutionniste, c’est donc chercher à déterminer la ou les fonctions qu’ont rempli ces dispositifs au cours de l’évolution ou autrement dit la raison pour laquelle ces dispositifs ont survécu d’une génération à l’autre: pourquoi éprouvons-nous de la honte ? pourquoi sommes-nous moraux ?
Dans ce chapitre, nous allons voir comment l’étudeévolutionniste de la psychologie humaine peut éclairer les phénomènes sociaux et culturels. Il est important de noter qu’à la différence de la sociobiologie, la psychologie évolutionniste ne cherche pas à se substituer aux sciences sociales. La psychologie évolutionniste est une théorie de la psychologie, et non des sciences sociales. Notre but dans ce chapitre est de montrer que comprendre la psychologiehumaine de manière évolutionniste constitue un outil pour construire des théories et décrire des phénomènes empiriques en sciences sociales.
Ce chapitre est divisé en deux parties, qui correspondent grosso modo aux deux types de relations que les sciences sociales entretiennent à la psychologie. Dans la première partie, nous nous intéresserons au modèle du choix rationnel principalementutilisé en économie et en sociologie. Nous nous tournerons ensuite vers les théories culturalistes plus répandues en ethnologie et en histoire. A chaque fois, il s’agira pour nous de montrer ce qu’une approche évolutionniste de la psychologie humaine peut apporter à l’analyse des phénomènes sociaux.

1. Le modèle du choix rationnel et la psychologie évolutionniste

Le modèle du choixrationnel s’appuie un modèle volontairement simplifié de l’esprit humain. Selon ce modèle, les humains ont des préférences – des buts – qu’ils cherchent à atteindre de manière rationnelle. Ce modèle ne prétend pas correspondre parfaitement à la réalité. C’est une simplification qui permet de modéliser les phénomènes sociaux. L’exemple paradigmatique d’une telle modélisation est celui de la maininvisible. Ainsi, dans De la richesse des nations, Adam Smith montre qu’il n’est nul besoin de postuler l’existence d’une organisation ou d’un régulateur pour expliquer le fait que l’offre et la demande s’ajustent naturellement l’une à l’autre. La recherche du profit personnel (les préférences) et les calculs (la rationalité) des individus suffisent pour expliquer l’émergence d’un tel phénomène. Comme ille montre dans sa Théories des sentiments moraux, Adam Smith n’ignorait évidemment pas que les humains ne sont ni vraiment égoïstes, ni vraiment rationnels. Néanmoins, si l’on cherche à expliquer l’ajustement de l’offre et de la demande sur un marché, les écarts à la rationalité aussi bien qu’à l’égoïsme peuvent être ignorées. Ce n’est cependant pas toujours le cas. Les phénomènes morauxconstituent par exemple un problème bien connu de la théorie du choix rationnel.
Examinons d’abord les rapports entre morale et préférence. Le modèle du choix rationnel considère que, pour des raisons de simplicité encore une fois, les individus sont égoïstes. Une façon d’expliquer le comportement moral d’une manière égoïste consiste à observer que, bien souvent, nous avons directement intérêt...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Psychologie sociale
  • psychologie sociale
  • Psychologie sociale
  • Psychologie sociale
  • Psychologie social
  • Psychologie Sociale
  • Psychologie sociale
  • Psychologie sociale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !