Psychologie Interculturelle

1983 mots 8 pages
Psychologie Interculturelle M1S1

- Le champ de la psychologie interculturelle s’est constitué dans les années 70 et lors de sa constitution, il était plus proche de la psychologie sociale.
- Or, comme il traitait de l’identité des immigrés, il a fallu aller très près de la subjectivité des personnes et ainsi, à un moment donné, on a considéré que ce dont on parlait en psychologie interculturelle, ce n’était pas vraiment de la psychologie sociale fondamentale mais que plutôt de la psychologie sociale clinique.
- Or, aujourd’hui, ce champ de la psychologie sociale clinique ne s’est pas autonomisé.

Introduction :

Que s’est-il passé dans les années 70 pour l’interculturel ?
- La fin des années 70 correspond au moment où l’idée d’intégrer l’étranger et donc la différence culturelle apparait envisageable et même probablement incontournable.
Qui est l’étranger et comment se positionne-t-il sur le plan identitaire et sur le plan culturel par rapport à la culture française ?
Pourquoi a-t-on commencé à étudier l’étranger précisément à ce moment là ?
Au-delà de quoi faut-il aller pour comprendre les conditions d'émergence des problématiques liées à l’interculturel et aux contacts culturels ?
- On a commencé à étudier l’étranger à ce moment là parce que sur le plan sociopolitique et sur le plan de l’histoire de la pensée, il y avait des éléments favorables.

- Voici les facteurs qui explique que la psychologie interculturelle se soit constituée avec son objet qui était l’immigration et l’adaptation des immigrés ; sur un plan sociopolitique :
1- Un contexte spécifique à plus d’un titre :
- L’immigration en France : c’est à ce moment qu’elle a commencé à prendre progressivement un caractère durable et familial. Or, avant cela, depuis la fin des années 1800, il y avait des vagues migratoires en France mais ces vagues migratoires se fixaient en France sans qu’il soit nécessaire de prendre conscience

en relation

  • La psychologie clinique en situation interculturelle
    6933 mots | 28 pages
  • intercultural communication
    6629 mots | 27 pages
  • Restructuration identitaire des migrants
    2997 mots | 12 pages
  • clinique_psychiatrique
    16518 mots | 67 pages
  • suicide
    10514 mots | 43 pages
  • Ethique et déontologie du psychologue en milieu interculturel
    1246 mots | 5 pages
  • Psychologie de l'enfant
    36395 mots | 146 pages
  • Audit
    551 mots | 3 pages
  • Psyacanalyse
    5383 mots | 22 pages
  • Demarche de soin
    5949 mots | 24 pages