Quels outils pour la démocratie européenne dans le traité de lisbonne

4054 mots 17 pages
Quels outils pour la démocratie dans le traité de Lisbonne ?

« Le traité de Lisbonne marque l’achèvement d’un cycle de vingt ans d’histoire européenne.
Au cours de cette période, l’UE s’est élargie, elle compte maintenant 27 États. C'est aussi une période au cours de laquelle elle a préparé la réforme de ses institutions pour franchir une nouvelle étape vers "une union sans cesse plus étroite entre les peuples d’Europe". Le traité de Lisbonne constitue ainsi le symbole d’une Europe réunifiée, libre et démocratique » affirmait le 1er décembre 2009 le Président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso.
Aujourd’hui, toutes les entités se proclament démocratiques et c’est au tour de l’Union européenne de s’en réclamer plus ouvertement que jamais. Étymologiquement, la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple. C’est donc « un régime dans lequel tous les citoyens possèdent à l’égard du pouvoir un droit de participation (droit de vote) et un droit de contestation » (lexique des termes juridiques). Elle suppose donc en théorie l’identification des gouvernants et des gouvernés.
Cette notion de démocratie n’est pas nouvelle dans la construction européenne. De fait, la Cour de justice des communautés européennes a souvent fait référence à ce principe et l’utilisait surtout lorsque le Conseil se dédouanait de l’avis du Parlements, méconnaissant les traités.
L’élection des eurodéputés au suffrage universel direct a été une nouvelle avancée vers la démocratie représentative. En effet, elle permet aux citoyens européens de donner mandat à certain d’entre pour qu’ils exercent le pouvoir en leur nom et à leur place. Les élections donnent une légitimité démocratique incontestable au Parlement européen qui ne cessera de voir ses pouvoirs s’accroître et avec eux, la démocratie.

Après le « non » français et néerlandais en 2005 lors de référendums organisés dans ces États afin de ratifier le Traité constitutionnel européen, l’Union a été plongée

en relation

  • Commentaire du règlement 211/2011 du 16 février 2011
    1751 mots | 8 pages
  • Les grands enjeux de l'europe
    1477 mots | 6 pages
  • Le principe de subsidiarité est il justiciable en droit de l'Union européenne
    1029 mots | 5 pages
  • Alex Droit Inst
    5608 mots | 23 pages
  • De cambronne à lisbonne
    1027 mots | 5 pages
  • Dissertation culture et institutions européennes
    1003 mots | 5 pages
  • Le deficit démocratique européen a-t-il été suffisamment comblé au fil des différents traités
    3380 mots | 14 pages
  • L'initiative citoyenne, mécanisme de démocratie semi-directe à relativiser
    1470 mots | 6 pages
  • La ve république est-elle une démocratie semi-directe?
    1996 mots | 8 pages
  • Droit communautaire
    3164 mots | 13 pages