résistance et mémoire

2900 mots 12 pages
THEME 1 : LE RAPPORT DES SOCIETES A LEUR PASSE
CHAPITRE 1 : L’HISTORIEN ET LES MEMOIRES DE LA SEGONDE GUERRE MONDIALE EN FRANCE

INTRODUCTION : La mémoire est la représentation (c’est a dire l’image) que les individus, les groupes ou les peuples se font de leur passé. La représentation signifie qu’il ne s’agit pas de la réalité, mais bien d’une perception de la réalité. La mémoire est donc subjective et est le résultat de choix opérés consciemment ou inconsciemment.
De la même manière qu’un individu peut oublier des événements de son passé, une société peut occulter des épisodes de son histoire. Il n’existe donc pas une mémoire mais des mémoires. Ces mémoires peuvent être plurielles et peuvent ne pas coïncider, surtout dans le cas de périodes historiques ou l’unité de la société est rompue.
C’est le cas de la Seconde Guerre mondiale, période marquée par une défaite militaire, un régime d’occupation, un Etat réactionnaire et collaborateur, mais aussi un engagement croissant de la résistance. Il y a donc plusieurs mémoires, car il y a de multiples manières de vivre la guerre.

On peut distinguer des mémoires :
- individuelle : la mémoires de la Seconde Guerre mondiale d’un jeune résistant n’est pas la même que celle d’un administrateur de Vichy.
- communautaire : la mémoire de fils de déportés juifs de France n’est pas la même que celle des Alsaciens-Lorrains.
- nationales : la mémoire de la Seconde Guerre mondiale de la France n’est pas la même que celle de l’Allemagne.

A l’inverse, l’historien, qui est elle aussi un récit, est élaboré, par une volonté d’objectivité relevant d’un processus de vérité, qui n’est parfois que provisoire (en fonction des découvertes et des évolutions de la recherche : révisionniste). Les témoignages sont un des éléments de recherche pour l’historien mais soumis à un regard critique et aux autres matériaux et documents historiques. Il doit par ailleurs se tenir à distance des débats publics.

PROBLEMATIQUES : Comment les mémoires de

en relation

  • Entretenir la mémoire de la résistance
    516 mots | 3 pages
  • l'évolution de la mémoire de la résistance
    745 mots | 3 pages
  • Quelle est la place de jean moulin dans la mémoire de la résistance
    1670 mots | 7 pages
  • La seconde guerre mondiale, la mémoire de la résistance
    528 mots | 3 pages
  • Mémoire sur les rapports entre résistance et arts contemporains
    9683 mots | 39 pages
  • Corrigé DS Histoire TES Etude critique de documents : L'évolution de la mémoire de la Résistance
    4327 mots | 18 pages
  • En quoi la littérature et les autres arts permettent-il la fonction de résistance et de mémoire face aux fléaux quels qu'ils soient ?
    1244 mots | 5 pages
  • mémoire et histoire
    9973 mots | 40 pages
  • Histoire
    3598 mots | 15 pages
  • Mémoire seconde guerre mondiale
    995 mots | 4 pages