Résume roland barthes "sur la lecture"

Pages: 11 (2608 mots) Publié le: 1 juillet 2010
Roland Barthes
Le bruissement de la langue

"Sur la lecture"
Il précise dès l'introduction qu'il ne possède pas de compétence pédagogique et qu'il envisagera uniquement une lecture particulière "(comme toute lecture?)".
Il ne possède pas de doctrine de la lecture et est ainsi dans un grand désarrois qu'il va tenter de situer non pas de réduire.
1. Pertinence
Pour Barthes, la pertinenceest "le point de vue sous lequel on choisit de regarder, d'interroger, d'analyser. Sans cela aucun e étude n'aboutit, il rappelle le piétinement de Saussure avant de décider que seul le sens était pertinent. Propp, quant à lui, a décidé de n'observer des contes populaires et autres récits que leurs formes et a pu ainsi fonder l'analyse structurale du récit.
Si il était possible de décider unepertinence sous laquelle interroger le lecture cal fonderait une Analyse de la lecture soit: Anagnosologie.
a) Cependant, il n'y a pas de pertinence d'objet. On peut lire des textes, des gestes, une image... le seul lien est une unité intentionnelle: "l'objet que je lis est fondé par mon intention de lire"
b) Dans le champ de la lecture il n'y a pas non plus de pertinence de niveaux car il estimpossible de clore la liste de ces niveaux. Le sens est multiple à l'infini. "Il n'y a pas de contrainte structurale à clore la lecture: je puis aussi bien reculer à l'infini les limites du lisible, décider que tout est finalement lisible [...], mais aussi, à l'inverse, décider qu'au fond du texte, si lisible qu'il ait été conçu, il y a, il reste de l'illisible."
La difficulté à trouver unepertinence, fondatrice d'une Analyse de la lecture peut être due à un manque de génie ou à ce que l'im-pertinence est "congénitale à la lecture". Pour Barthes, c'est parce que "toute lecture est pénétrée du Désir (ou du Dégoût) que l'Anagnosologie est difficile", puisqu'elle ne s'accomplit pas là ou nous l'attendons par tradition récente, c'est-à-dire du côté de la structure. En effet, "la lecture nedéborde pas la structure; elle lui est soumise; elle ne a besoin, elle la respecte; mais elle la pervertit. La lecture serait le geste du corps (car bien sûr on lit avec son corps) qui d'un même mouvement pose et pervertit son ordre: un supplément intérieur de perversion."

2. Refoulement
Barthes ne s'interroge pas sur le fait que le français n'ont plus envie de lire. Mais il s'intéresse sur ce quipeut nous retenir de lire. Il distingue pour ce faire 2 types de refoulement.
a) "le premier résulte de toutes les contraintes". Celles-ci ne sont pas de l'ordre de l'apprentissage obligatoire qui passe par le livre car dans cette optique la lecture s'efface devant l'apprentissage. Mais des contraintes qui nous ont été imposé et qui prennent la forme de "il faut avoir lu". L'effondrement desvaleurs humanistes ont substitué aux devoirs universels et élitistes de la lecture (ex: il faut avoir lu Mme Bovary) des devoirs particuliers liés à la place que l'individu se reconnaît dans la société. A toutes ces lois de groupe et micro-lois se détache aussi , bien sûr, le droit de s'en libérer d'où naît parfois le refus de lire.
b) le second refoulement est la Bibliothèque dans sa facticitépour deux raison:
* Par statut, la Bibliothèque est toujours en deçà et au-delà de la demande et donc du désir. "Face à l'aventure , elle est le réel[...] fondamentalement inadéquate au Désir". "Le sujet doit avoir renoncé à l'effusion de son Imaginaire; il doit avoir fait son Oedipe_ cet Oedipe qu'il ne faut pas seulement faire à quatre ans, mais chaque jour de ma vie où je désire. C'est ici laprofusion même des livres qui est la loi, la castration."
* Selon Barthes, il devrait exister deux mots dans la langue française pour désigner le livre de Bibliothèque et le "livre-chez-soi". Même si le livre-chez-soi n'est pas un morceau de désir tout pur puisqu'il est passé par la médiation de l'argent, l'argent est un défoulement. Ainsi, vu que ce livre est couvert par une dépense, le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Roland Barthes Résumé
  • Roland barthes "sur la lecture"
  • Fiche de lecture- mythologies par roland barthes
  • Fiche de lecture "la chambre claire" de roland barthes
  • Fiche de lecture "la chambre claire" de roland barthes
  • roland barthes
  • Roland barthes
  • Roland Barthés

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !