Recrutement

460 mots 2 pages
En règle générale, l'échange commence par une présentation de soi, même limitée à son nom et sa fonction, et par l'annonce du déroulement de l'entretien.

Découvrir le candidat puis présenter le poste
Le corps de l'entretien, qui vient ensuite, doit comporter deux temps. Tout d'abord, le candidat se présente, argumente autour des informations qu'il a mentionnées dans sa candidature papier puis répond aux questions du recruteur. Dans un deuxième temps, ce dernier prend le relais et présente l'entreprise, le poste à pourvoir et éventuellement sa propre fonction. "Un tel enchaînement permet au recruteur de réorienter le candidat vers un autre poste si son profil ne correspond visiblement pas",

Cet échange peut parfois être précédé par une question permettant d'évaluer les connaissances générales du candidat sur l'entreprise, ses chiffres, son activité, ses produits et son actualité. "Il peut s'agir de questions qui n'en ont pas l'air, comme 'Comment avez-vous connu notre entreprise ?' ou 'Est-ce que vous nous connaissez un peu ?' ", remarque Garlone Courrier. Le recruteur corrige ensuite les éventuelles erreurs lorsqu'il revient sur la présentation du poste. La réaction du candidat qui s'est trompé est d'ailleurs à observer : a t-il plutôt tendance à montrer qu'il a pris conscience de son erreur et à s'excuser, ou cherche-t-il à se justifier, quitte à faire preuve de mauvaise foi ? La pugnacité d'un candidat peut d'ailleurs, pour certains postes, être un atout.

Réserver un moment spécifique aux questions du candidat à la fin de l'échange permet d'éviter qu'elles ne surviennent inopinément dans la conversation.

Ne rien omettre dans la conclusion
La question des prétentions salariales ne doit pas être occultée mais ne doit survenir qu'à la toute fin. "C'est une question délicate en France et la poser après la conclusion de l'entretien permet de voir si le candidat ose l'aborder avant", souligne la DRH. Si ce n'est pas le cas, il est possible de l'amener

en relation

  • Le recrutement
    542 mots | 3 pages
  • Le recrutement
    345 mots | 2 pages
  • Recrutement
    1233 mots | 5 pages
  • Recrutement
    9968 mots | 40 pages
  • le recrutement
    1736 mots | 7 pages
  • Le recrutement
    944 mots | 4 pages
  • Recrutement
    396 mots | 2 pages
  • Recrutement
    756 mots | 4 pages
  • Recrutement
    377 mots | 2 pages
  • Le recrutement
    284 mots | 2 pages