René lalique et l'art du bijou

Pages: 10 (2304 mots) Publié le: 5 janvier 2011
René Lalique et l'art du bijou

Sommaire

1) René Lalique: biographie
2) Les bijoux Lalique
1. La faune et la flore
2. La femme
3) René Lalique, inventeur du bijou moderne
4) Bibliographie
5) Planches iconographiques

1) René Lalique: biographie

René Lalique est né en 1860 à Ay, dans la Marne. Il passe son enfance à la campagne, notamment pendant sesvacances, dans le pays de sa mère. Alors qu'il a seize ans, celle-ci, devenue veuve, l'envoie en apprentissage auprès du bijoutier parisien Louis Auroc. Le jeune René suit en parallèle des cours du soir à l'École des arts décoratifs. En 1878, il part s'installer en Grande-Bretagne pour étudier au Sydenham Art College près de Londres. De son séjour anglo-saxon, Lalique retiendra les influences dessphinges, femmes-insectes et autres créatures d'Aubrey Beardsley alors élève à l'école d'art de Glasgow, les jardins royaux botaniques (Kew Gardens) dont la collection de plantes et fleurs tropicales et asiatiques était unique au monde.
René Lalique retourne en France en 1880 où il commence à dessiner des croquis de bijoux dont certains seront publiés par la revue Le Bijou. Il s'essaye aussi à lasculpture, le modelage et la gravure à l'eau-forte ainsi qu'à la création de motifs sur papiers peints et tissus. Pendant quelques temps, bien qu'installé à son compte depuis 1882, René Lalique effectue ses débuts à l'ombre des grands bijoutiers-joailliers en leur fournissant ses dessins de bijoux. Dès 1887, continuant ses expériences novatrices dans le domaine de la bijouterie, Lalique commenceà travailler l'émail et l'or. En 1890, il installe son atelier au 20, rue Thérèse à Paris, qui emploie une trentaine d'ouvriers. En 1891, Lalique dépose un brevet pour un nouveau procédé de « fabrication de l'émail, permettant d'obtenir des émaux d'aussi grande épaisseur que l'on voudra, voire même de reproduire des œuvres de sculpture en ronde-bosse applicables ou non à la bijouterie et àl'orfèvrerie ».
Sa rencontre avec Sarah Bernhardt en 1894 lance la carrière de Lalique comme bijoutier-joaillier reconnu. En effet, il lui créé des bijoux pour chacune de ses représentations théâtrales et connait alors un grand succès. Émile Gallé dit de René Lalique qu'il est « l'inventeur du bijou moderne ». Ce dernier est promu chevalier de la Légion d'honneur en 1897. En 1900, il participe àl'Exposition universelle de Paris où sa participation est particulièrement remarquée. Sa clientèle compte parmi les aristocrates, le monde des affaires, de la politique, du théâtre... En 1902, René Lalique épouse sa seconde compagne, Augustine Ledru, avec qui il a deux enfants. Il expose aussi au Salon des bijoux et des coupes en verre soufflé. En 1905, il ouvre un magasin place Vendôme à Paris.S 'orientant de plus en plus vers le verre et son application industrielle, Lalique délaisse peu à peu la création de bijoux au profit des flacons de parfum puis de vaisselle de table. En 1912 est consacrée sa dernière exposition de bijoux place Vendôme. Puis, dès 1913, Lalique, devenu industriel à part entière, se consacre à la création de pièces uniques et de séries selon les techniques de soufflé-mouléet moulé-pressé. Ses créations touchent de nombreux domaines: art de la table, architecture, secteur automobile et naval, luminaires, parfumerie, décoration.... Lalique se consacre à ses créations en verre jusqu'à sa mort, en 1945.

2) Les bijoux Lalique

1. La faune et la flore

Dès son plus jeune âge, René Lalique occupe ses vacances à observer la nature: il se cache dans les herbeshautes afin d'étudier les insectes, écoute la nature, observe les plantes qu'il reproduit en aquarelle. On trouve ce goût pour la faune et la flore dans ses bijoux dès 1889: feuillages, branches, fleurs et autres insectes constituent l'essence même de ses créations. Ce goût de la nature lui provient également des œuvres japonaises de plus en plus connues en Europe. Les hirondelles de Lalique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rene lalique
  • lalique
  • Les bijoux
  • Bijour
  • « Nous n’avons qu’une ressource avec la mort : faire de l’art avant elle. » rené char
  • Bijoux
  • Les bijoux
  • Les bijoux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !