Revolution marginaliste

Pages: 9 (2099 mots) Publié le: 7 janvier 2011
Chapitre 3: La révolution marginaliste ou l'économie scientifique.

I. La revue des troupes

Stanley Jewons, né à Liverpool en 1835 mort en 1882, une carrière de fonctionnaire sans éclat, une pensée originale, la Théorie d'Economie Politique (1871).

Carl Menger, économiste Autrichien (1841-1921), fondateur d'une école de pensée autrichienne (Böhm-Bawerk, Schumpeter), apport de lapsychologie, Fondements de l'économie politique (1871).

Léon Walras, né à Evreux en 1834 mort en 1910, formation d'ingénieur qui lui permet de se doter des outils mathématiques, Chaire d'Economie Politique de Lausanne (1860), Eléments d'économie politique pure (1874). Selon Schumpeter, Walras est l'initiateur d'un extraordinaire système d'équilibre économique qui en fait une œuvre véritablementrévolutionnaire. Walras est à l'origine de la compréhension de l'équilibre économique et du mouvement des maths dans l'économie. Malgré son génie, Walras n'arrivera pas à fonder une école de pensée à son image. L'auditoire de Walras n'est pas très réceptif à l'économie pure.

II. La théorie de la valeur-utilité

A. Objectif

La théorie classique de la valeur travail stipule qu'un bien ad'autant plus de valeur ( relative) qu'il contient une quantité de travail ( plus ) élevée. Selon Ricardo, la théorie de la valeur travail est valable dans un régime de concurrence pure et parfaite. Les marginaliste rompent avec la théorie de la valeur travail de Ricardo, et les Classiques et Néoclassiques s'accordent cependant pour faire de la concurrence le régime naturel du fonctionnement desmarchés. De plus, le Marginalisme n'est pas une arme idéologique de lutte contre le marxisme. Le véritable but de la critique marginaliste est l'abandon de la détermination de la valeur des biens par les conditions techniques et sociales de leur production. La théorie de la valeur travail est insuffisante car elle élimine l'individu (consommateur) de la détermination de la valeur, elle néglige donctout la partie demande en Biens et services. Le marginalisme n'est pas un simple retour à la valeur utilité, c'est une véritable révolution car il apporte de nouveau concepts à partir desquels il établit les nouvelles lois de la valeur.

B. Les tentatives avortées

Les premières formulations de la théorie de la valeur utilité au 18eme siècle n'ont exercé aucune influence perceptible, maisbeaucoup d'autres ont senti que l'utilité était plus qu'une simple condition de la valeur d'échange. Ils ont donc bien pressenti qu'elle était la source ou la cause de la valeur d'échange.

Notamment, l'Abbé de CONDILLAC ( 1714-1780) qui dit que : " l'utilité d'une chose est fondée sur le besoin que nous en avons". ( Le commerce et le gouvernement considérés relativement l'un à l'autre, 1776 )Publié en même temps que La richesse des nations.
Et rajoute que : " D'après cette utilité, nous l'estimons plus ou moins; c'est-à-dire que nous jugeons qu'elle est plus ou moins propre aux usages auxquels nous voulons l'employer. Or cette estime est ce que nous appelons valeur."

Ainsi que JEREMY BENTHAM ( 1748-1832), qui considère que l'homme est un animal qui réagit différemment à ce quiest agréable et à ce qu'il ne l'est pas. Il parle donc du principe d'utilité, qu'il nommera la mesure des " peines et des plaisirs" et qui lui paraît être capable de fonder une science intégrale de l'homme. L'utile doit donc être le seul critère de la conduite humaine et de la législation. Bentham est le fondateur de l'Utilitarisme qui est associé à la recherche du plus grand bonheur pour le plusgrand nombre. Cet Utilitarisme qui est hérité de la philosophie des Lumières du 18eme siècle et qui est inspiré de l'empirisme anglais.
L'Utilitarisme explique donc les comportements des agents en supposant qu'ils cherchent une certaine forme de satisfaction, ce qu'on appelle l'Utilité.
Bentham, en 1789, remarque que la seconde tasse de café, ou la seconde portion d'un plat, est généralement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les marginalistes
  • Révolutions, révolution
  • Révolution
  • Revolution
  • Révolution
  • révolution
  • Révolution
  • revolution

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !