Ronsard : "contre les bûcherons de la forêt gastine

2253 mots 10 pages
« Contre les bûcherons de la forêt Gastine » est un poème extrait des hélégies de Ronsard composées au XVIe siècle. Une hélégie est un poème où l’on déplore quelque chose. Ici, Ronsard déplore la destruction de la forêt Gastine, une forêt qu’il aime et qu’il connaît bien, sous la forme d’un discours qu’il adresse à trois destinataires différents. Cependant, ce poème a une portée plus vaste. En effet, l’auteur cherche à passer un message général pour la protection des forêts et la lutte contre la déforestation. Ainsi, dans une première partie, nous mettrons en avant la structure du poème en évoquant les différents destinataires de ce message, tels que les bûcherons, la forêt ou les dieux et la répartition des temps. Nous développerons ensuite la notion d’éloge de la forêt avec une seconde partie où nous évoquerons notamment les effets provoqués sur le lecteur par sa personnification, son côté sacré et féérique, les bienfaits qu’elle peut apporter ou encore la révélation qu’elle a faite à l’auteur. Dans la dernière partie, qui sera très liée à la précédente, nous analyserons la manière dont Ronsard fait le réquisitoire des Hommes avec des procédés tels que la glorification de la forêt afin de faire ressortir les méfaits des Hommes ou encore l’évocation des effets néfastes engendrés par la disparition de la forêt.

Dans ce poème, on observe trois destinataires différents.
Dans la première strophe, Ronsard s’adresse au bûcheron qui détruit la forêt qu’il aime tant. Il s’adresse à lui en le tutoyant pour lui montrer qu’il ne lui manifeste aucun respect « tu jettes à bas » (v.2) et emploie le présent, comme s’il avait avec lui une conversation en face à face. Cela rend le message plus fort. Il tente de lui faire prendre conscience de la gravité de son acte en lui posant une question « Ne vois-tu pas […] ? » (v.3), comme s’il allait réaliser que ce qu’il fait est horrible et qu’il allait par conséquent arrêter son geste. Pour aggraver le crime du bûcheron, il

en relation