Sartre l'être et le néant

358 mots 2 pages
La discrimination
La discrimination c’est :
-Un comportement négatif envers les individus membres d'un exogroupe (groupe auquel nous n'appartenons pas) envers lequel nous entretenons des préjugés.
-Une attitude négative ou une prédisposition à adopter un comportement négatif envers un groupe, ou envers les membres d'un groupe, qui repose sur une généralisation erronée et rigide.
En somme, la discrimination peut être défini, comme :
-Un acte comportemental ou verbal négatif envers un individu ou plusieurs membres d'un groupe social à propos duquel il existe un préjugé négatif.
Elle est donc provoquée à partir de préjugés. Ces deux notions englobent une multitude d'objet ou de fait appartenant à la catégorie des préjugés. Nous établissons des préjugés à chaque fois que nous souhaitons mettre en avant notre appartenance à un groupe (religieux, social, sportif, idéologique, politique, etc...). Nous avons tous besoin de se distinguer par rapport au autre, voir de défendre ces idées. Prenons par exemple, le racisme qui est un acte discriminatoire punissable par la loi. Le racisme est un fléau qui nuit profondément à tout individu. On ne peut nier ses origines, ni changer de couleur de peau. La seule chose que l'on peut faire est de montrer sa volonté d'intégration. Un travail de mise en garde est donc indispensable pour que cette discrimination ne soit pas systématique. Nous avons par exemple, la notion d'âge, suivi de très près du genre (masculin ou féminin), puis des diplômes (nombre d'année d'étude, quantité et origine). Plus loin, on retrouve les discriminations fortement évoqués par les médias qui sont les minorités ethniques (origine étrangère) et les handicapés. Il s'agit là de catégories qui ont été choisies comme représentatives de l'ensemble des actes discriminatoires en matière d'embauche. Et il y en n’a encore beaucoup d’autre. Conclusion : La discrimination est un comportement néfaste dont nous ne pouvons maitriser tous les effets. Toutefois, la

en relation

  • L'être et le néant - sartre
    284 mots | 2 pages
  • L'etre et le neant de sartre
    1673 mots | 7 pages
  • L'être et le néant sartre
    400 mots | 2 pages
  • Sartre l'etre et le néant
    3776 mots | 16 pages
  • L'etre et le neant sartre
    2636 mots | 11 pages
  • L'être et le Néant explication Sartre
    5431 mots | 22 pages
  • Critique sartre : l'être et le néant
    1115 mots | 5 pages
  • Explication de texte : l'être et le néant, jean-paul sartre.
    1311 mots | 6 pages
  • L’être et le néant de jean paul sartre commentaire d'un extrait
    1313 mots | 6 pages
  • Explication de texte d'un extrait de l'être et le néant de jean paul sartre
    1241 mots | 5 pages