Sartre l imaginaire

842 mots 4 pages
Fiche: Sartre, L'imaginaire.

L'imaginaire, 1940

Structure intentionnelle de l'image

" Cet ouvrage a pou e but de décrire la grande fonction " irrealisante " de la conscience ou " imagination " et son corrélatif noematique, l imaginaire.

I. Description
A. Méthode

Produire en nous des images, ref.echir sur ces images, les décrites, c est a dire tenter de déterminer et de classer leurs caractères distinctifs.

B. Première caractéristique: L'image est une conscience

Qu est ce que l'image: " c est une certaine façon qu a la conscience de se donner a l'objet " une image n est rien d' autre qu un rapport"

C. Deuxième caracteristique: Le Phenomene de quasi observation.

La perception: observation des objets.
Objets, synthèse de tous les points de vue d' un objet.

La perception du. Objet est donc un phenomene a une infinité de faces
-> penser " unité synthétique dune multiplicité d'apparences, qui fait lentement son apprentissage.

"On ne peut rien apprendre d' une image que l on ne sache déjà. (...) ell se Donne d un bloc a l intuition"

D. Troisième caractéristique: La conscience imageante pose son objet comme un néant Toute conscience est consciente de quelque chose.
Il faut que l image prise en elle même renferme en sa nature intime un élément de distinction radical-> l'acte positionel de la conscience imageante.

Spinoza: " la véritable définition de chaque chose ne comprend et n exprime que la nature de la chose définie, d' ou suit l observation ci-après, a savoir qu aucune définition ne comprend et n exprime un nombre certain d'individus."

Par notre conduite de l objet a faire naitre en nous la croyance qu il existe réellement.

E. Quatrième caractéristique: la spontanéité

Conclusion:

L image n est pas un état mais une conscience.
Il n y a pas d' image dans une conscience qui renfermerait, outre la pensée, des signes, des sentiments, des sensations.

II. La famille de l image.

A. Image, portrait,

en relation

  • Synthese les mots de sartre
    803 mots | 4 pages
  • l'imaginaire
    668 mots | 3 pages
  • Sartre
    1499 mots | 6 pages
  • Commentaire composé Sartres
    1501 mots | 7 pages
  • La litterature
    2168 mots | 9 pages
  • Les mots jean paul sartre
    1959 mots | 8 pages
  • L'imagination n'est-elle qu'une perception confuse ?
    1762 mots | 8 pages
  • Pourquoi écrire ?
    1005 mots | 5 pages
  • Pourquoi écrire
    913 mots | 4 pages
  • La litterature
    1466 mots | 6 pages