Science

1827 mots 8 pages
Rupture religieuse au XVIIeme : l'homme ne se fait plus la même idée de lui et du monde. Le sujet va devenir central, un certain anthropomorphisme va naitre : « l'homme peut devenir comme maitre et possesseur de la nature » Descartes. On passe d'un monde clos à un monde infini. Plus la science se developpe plus elle se divise en differentes branches
Confiance en l'homme va être brisée vers la fin du XIXème siècle avec l'émergence de nouvelles sciences et le remaniement d'autres (psychologie, psychanalise) toutes les sciences vont miner l'idée l'idée que l'homme se faisait de lui-même. Il n'est pas maître de lui, pas maître du monde. Nous sommes aussi très proches génétiquement des animaux. On ne peut pas tout connaître.

Les sciences ne peuvent pas répondre à toutes les questions que l'homme se pose. Elle est incapable de proposer des explications finales.
Les progrès de la science ont permit à la technique de progresser, mais elle conduit l'homme à se remettre en questions « science sans conscience n'est que ruine de l'âme » Rabelais. La science ne cesse de poser des questions, qu'est ce que l'homme, mais aussi, y a t'il vraiment une difference entre homme et animal. En effet, on à réussir à démontrer que les séquences de l'homme et du chimpanzé sont identiques à 99%

connaissance ensemble des choses connues, du savoir Discerner, distinguer quelque chose : « Le premier et le moindre degré de connaissance, c'est d'apercevoir » (CONDILLAC) 3. Posséder une représentation de quelque chose, en part. une représentation exacte. 4. Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce de saisir de saisir et de se représenter les objets qui se présentent à lui. b) Résultat de cet acte. scientifique : Sens 1: Qui concerne la science. Qui est conforme aux procédés de recherche et d'observation des sciences. Sens 2: Personne spécialisée dans une ou plusieurs

en relation

  • La science
    402 mots | 2 pages
  • sciences
    78209 mots | 313 pages
  • La science
    576 mots | 3 pages
  • sciences
    357 mots | 2 pages
  • La science
    1640 mots | 7 pages
  • Science
    1744 mots | 7 pages
  • Science
    8991 mots | 36 pages
  • Science
    1909 mots | 8 pages
  • La science
    636 mots | 3 pages
  • la science
    1772 mots | 8 pages