Sdqdqq

Pages: 8 (1874 mots) Publié le: 10 janvier 2011
SOMMAIRE

Thème n°1 La communication face aux problèmes du monde

Comment les entreprises et leur communication
s’adaptent aux problèmes de ce monde ?
Fiche 1:Packaging et environnement
(Presse professionnelle -Stratégies 03/07/2008)

Fiche 2:Le marché du commerce équitable
(Interview - Pierre Salcio chargé de communication groupe Max Havelaar)

Fiche 3:Des agences un peu plus vertes
(Presse professionnelle - Stratégies 20/12/2008)

Thème n°2 Quand la musique vient en aide au marketingEn quoi musique et marketing influent sur le comportement du consommateur ?

Fiche 4:L’influence de la musique sur le comportement du consommateur
(Internet - http://recettes-marketing.com/tag/radio-musicale/)

Thème n°3 L’identité visuelle forte des entreprises, et son impact

En quoi une forte identité
permet une meilleurereconnaissance
lors de quelconque campagne de communication ?

Fiche 5:La référence Apple
(Presse professionnelle - Stratégies 28/08/2008)

Fiche 6:La révolution Citroën, Créative Technologie
(Internet - http://www.businessnews.com.tn/BN/BN-lirearticle.asp?id=1086383)

La communication face aux problèmes du monde

Comment les entreprises et leur communication s'adaptent auxproblèmes de ce monde?

Fiche 1 : Packaging et environnement (Stratégies 03/07/2008)

Résumé

-Augmentation des déchets ménagers depuis 50 ans (220kg par personne et par an en 1960, ils sont passés à 450kg en 1998)
-Contourner les habitudes du consommateur (réduction des emballages)
-Réduire les emballages lors de la fabrication
-La forme déterminée par la visibilité, la praticité, lenomadisme, et l'éclatement des foyers
-Utilisation du plastique qui peut être transparent, il permet de bien voir le produit, ex : blister, sleevers, doypacks.
-Les risques pour l'environnement ne marquent pas le consommateur lors de l'achat, mais le prix et l'envie sont déterminants.
-Concilier mode de vie et actions pour l'environnement

Les mauvais élèves : le pot de yaourt en terrecuite, les lingettes pour plante verte, les cosmétiques en dose unique, les emballages individuels, les fastfoods et leur suremballage des produits.

Les bons élèves : les écorecharges d'Yves Rocher, le tournevis sans emballage de Castorama, où le prix est directement imprimé sur le manche, les balles de squash de Décathlon (emballage plastique remplacé par du carton), emballages recyclables, etc.Commentaire

Il faut éduquer les consommateurs dés maintenant aux risques d'une telle surconsommation à long terme. Pour cela il faut que les marques les plus courantes se mettent d'accord pour communiquer sur ce sujet et informer l'individu.
Ainsi chacun à son niveau peut être acteur du changement qu'il devient nécessaire d'amorcer.

La communication face aux problèmes du mondeComment les entreprises et leur communication s'adaptent aux problèmes de ce monde?

Fiche 2 : La solution du commerce équitable (Entrevue 06/01/2009)

Résumé

Entrevue de Pierre Salcio, chargé de communication pour l'association Max Havelaar :

Quelle est l'activité de Max Havelaar?
- Tenir la promesse que l'on fait à nos producteurs : "mettez vos matières premières dans le circuit ducommerce équitable, pour alimenter les marques d'industriels.

Comment communiquer à travers le label?
- Trois moyens d'actions :
➢ la communication grand public (B to C) où l'on fait en sorte que le consommateur ait envie d'acheter des produits issus du commerce équitable.
➢ La communication auprès des marques (B to B), sous forme de facilitation commerciale, c'est-à-dire...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !