Service a la personne

Pages: 31 (7720 mots) Publié le: 11 janvier 2012
LA DIFFICILE MISE EN ŒUVRE DE LA LOI DU 11 FÉVRIER 20005 N°102 / LA SCOLARISATION DES ENFANTS HANDICAPES
[Tapez le résumé du document ici. Il s’agit généralement d’une courte synthèse du document. Tapez le résumé du document ici. Il s’agit généralement d’une courte synthèse du document.]

INTRODUCTION :
Toute société traduit la différence des êtres humains, eu égard à une norme fixée, commeun handicap. Une société se définit essentiellement par ses normes et par conséquent à l’attention qu’elle porte à ceux qui s’en éloignent, à l’attention dont elle institue son idée de la normalité, à la place qu’elle donne aux personnes handicapées. 2 Le mot Handicap a progressivement été reconnu au travers du temps. Issu de l’expression anglaise « hand in cap » mettre la main dans le chapeaupour y poser une somme d’argent permettant de rétablir l’équité autour d’un troc de biens dont la valeur est différente, cette expression s’est progressivement transformée aux alentours du 17ème siècle avec les courses de chevaux dont le handicap avait pour but d’égaliser les chances. Puis ce concept va s’élargir à d’autres sports pour passer du Turf à la santé au 18ème siècle. La personne incurableétait considérée comme handicapée. Durant la première moitié du 19ème siècle, ce sont essentiellement les institutions éducatives, associatives et confessionnelles qui traiteront du handicap. Officiellement intégré au dictionnaire français en 1913, le terme handicap est adopté par les travailleurs sociaux et les associations s’occupant des personnes ayant des infirmités et incapacités. Les infirmesdeviendront sujets de droit avec la loi du 14 juillet 1905. La guerre (1914-1918) modifiera le rapport de la société avec la différence au regard des mutilés de guerre faisant émerger l’écart entre handicap inné et handicap acquis en fonction de l’origine du handicap et du contexte dans lequel il touche la personne. Le handicap sera reconnu comme une incapacité à partir de 1915.

2

Il fautattendre la loi de 1957 pour qu’apparaisse dans le droit des personnes handicapées puis avec la loi du 30 juin 1975 en faveur des personnes handicapées destinée à leur permettre d’avoir une vie meilleure. Enfin, la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, donne, pour la première fois, la définition suivante, «constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant». Art L114 ducode de l’action sociale et des familles. La place de l’enfant a évolué au cours des siècles. Grandissant dans l’indifférence générale jusqu’à la fin du moyen âge, ils ne possédaient aucun droit. Il faudra attendre le siècle des lumières pour considérer l’enfant en tant que groupe social, comme des êtres en devenir, à éduquer, de futurs adultes. Les plus grandes avancées de cette prise deconsidération sont au 20ème siècle où sont accordés des droits spécifiques aux enfants, tant au niveau national qu’international. La déclaration de Genève de 1924 énonce la nécessité d’accorder une protection spéciale à l’enfant et sera repris dans la Déclaration des droits de l’enfant du 20 novembre 1959. En France, depuis la loi de 1975, de grands progrès ont été réalisés pour considérer chaque citoyen, dèsson plus jeune âge, comme une personne unique et riche de ses particularités. La convention de New York du 20 novembre 1989 amène un véritable statut juridique de l’enfant le considérant comme un sujet de droit et reprenant les dispositions relatives aux libertés fondamentales avec le droit d’opinion, d’expression, de pensée, de consciences et d’association. L’enfant est considéré comme une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • DROIT "services à la personne"
  • Service a la personne
  • Dossier services à la personne
  • Services a la personne
  • PESTEL Services à la personnes
  • Bepa service à la personne
  • L'évolution des services à la personne
  • Service à la personne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !