Sociabilisation primaire

1833 mots 8 pages
Les événements récents, liés à des violences urbaines impliquant en particulier des adolescents parfois très jeunes, comme à l’occasion de la manifestation organisée suite au sacre de Paris en football, montrent que le thème de la socialisation des plus jeunes est un thème central aujourd’hui dans notre société. En effet la socialisation primaire qui se fait de la naissance à l’adolescence consiste pour l’individu à acquérir et intérioriser des normes et des valeurs pour qu’il construise sa personnalité sociale de façon à s’intégrer à la société. Dans ce cadre, le rôle éducatif de la famille est souvent mis en cause, en invoquant notamment les modifications de la structure familiale et de son organisation constatées depuis les années 70. Les questions du divorce, du travail des femmes mais aussi de l’évolution du mariage, avec par exemple la promulgation à venir de la Loi sur le mariage pour tous, déclenchent on le voit beaucoup de débats. Dans un premier temps, il est nécessaire de définir le rôle de la famille à ce jour et les transformations qui impactent sa fonction essentielle de sociabilisation primaire. Dans un second temps, il conviendra de voir dans quelle mesure ces évolutions affectent la façon dont la famille contribue à l’apprentissage des règles sociales et le respect de celles-ci. I.- Transformations de la structure familiale et évolution dans sa fonction de sociabilisation primaire A) La famille, vecteur essentiel de la socialisation.
1/ La fonction de socialisation jouée par la famille désigne donc le processus par lequel celle-ci permet à ses enfants d’acquérir les différents éléments de culture nécessaires à la vie en société. On pourrait, pour reformuler cette notion de sociabilisation primaire dire que la famille assure la socialisation « de base » des individus car la petite enfance est la période où elle est la plus intense comme J.Etienne l’explique dans le doc.2 : c’est la période ou le jeune est le plus réceptif aux messages («

en relation

  • révision SES de 1ère
    935 mots | 4 pages
  • Cap petite enfance
    3192 mots | 13 pages
  • L'insociable sociabilité de kant.
    2365 mots | 10 pages
  • presentation
    499 mots | 2 pages
  • Dissertation
    1508 mots | 7 pages
  • Problématique de l'adolescence
    5423 mots | 22 pages
  • Santé et jeunesse
    969 mots | 4 pages
  • Violence fiche de lecture
    1614 mots | 7 pages
  • Dissert SES
    1514 mots | 7 pages
  • Pduc
    819 mots | 4 pages