Socialisation

726 mots 3 pages
I – Travail préparatoire
1) L’individu vit dans une constante socialisation. En effet de la naissance jusque la mort, l’individu est perpétuellement confronté à de nouvelles situations où il doit s’adapter. C’est dans la petite enfance ou la socialisation est la plus présente, assurément c’est dans cette période où l’enfant apprend le plus de choses, les plus élémentaires le langage notamment. Mais aussi, on remarque que pendant son enfance, l’individu est plus apte à apprendre, plus « plastique ». C’est-à-dire que l’enfant apprend de manière rapide et facile, élément qu’il ne retrouvera plus au cours de sa vie.

2) Les deux mécanismes majeurs dans la socialisation sont l’inculcation et l’imprégnation. On parle d’inculcation lorsque l’agent de socialisation cherche volontairement à transmettre des normes ou valeurs en utilisant notamment de sanctions négatives (punitions) ou positive (récompense). Par contre on parle d’imprégnation quand l’individu va constituer par son propre comportement un modèle le plus souvent inconsciemment.

3) La socialisation est un processus continu, en effet elle débute dès la naissance et se termine uniquement par le biais de la mort. Lors de sa socialisation primaire, l’individu s’imprègne des façons de faire, de penser, et de sentir qui sont propre au milieu où il évolue. Lorsqu’il arrive à l’âge adulte, l’individu n’est pas « ex nihilo » dans son processus de socialisation, mais déjà en partie socialisé, cependant l’enjeu de la socialisation secondaire est de permettre à l’individu déjà socialisé d’incorporer de nouvelles valeurs, normes spécifique aux nouveaux milieux ou il devra évoluer.

4) L’entreprise peut faire office d’instance de socialisation secondaire pour un individu. En effet l’individu devra acquérir un certain nombre de nouvelles valeurs, normes, de savoir-faire au rythme de travail… Tout un ensemble de nouveaux savoir qui est propre à l’entreprise. Il y a aussi la naissance du premier enfant, l’individu

en relation

  • La socialisation, les socialisations
    2585 mots | 11 pages
  • Socialisation
    1125 mots | 5 pages
  • la socialisation
    2123 mots | 9 pages
  • La socialisation
    1311 mots | 6 pages
  • Socialisation
    1685 mots | 7 pages
  • La socialisation
    1041 mots | 5 pages
  • Socialisation
    1038 mots | 5 pages
  • Socialisation
    1940 mots | 8 pages
  • La socialisation
    844 mots | 4 pages
  • socialisation
    642 mots | 3 pages