Sophisme : Les erreurs de raisonnement

1494 mots 6 pages
La fonction d’un argument est de soutenir une idée proposée d’une manière logique. L’argument est justifié avec l’aide de certaines prémisses. Les erreurs de raisonnement se produisent lorsque l’argument est incohérent ou basé sur des fausses prémisses. Ces erreurs argumentatives viennent des illusions de pensée, lorsque nous nous sommes trompés, ou ils sont utilisés volontairement comme une stratégie afin de persuader l’autre personne.

L’art de raisonnement concerne deux facettes. La première, c’est de raisonner logiquement et la deuxième, c’est d’analyser les arguments présentés et d’identifier les erreurs. Lorsqu’un argument n’est pas basé sur une évidence forte ou lorsque la logique n’est pas cohérente, cela mène à une illusion logique. Telles erreurs affaiblissent un argument.

Il existe un certain nombre d'erreurs d'argumentation que nous pouvons identifier dans des articles journaux, discours publics, publicités et même des discussions quotidiennes. Cependant, nous allons voir dix erreurs les plus courants retrouver dans des arguments.
L’appel à l'autorité ou argumentum ad verecundiam

L’appel à l'autorité est un sophisme argumentatif qui se produit lorsque l’autorité d’une personne est utilisée afin de donner du poids à un argument. Dans ce cas, même si cette personne ne possède aucune expertise dans le domaine dont nous parlons, nous lions la validité de notre proposition à son opinion. Par exemple :

Il faut se faire vacciner contre Covid-19 puisque plupart des célébrités supportent la campagne vaccination.
Mon professeur d’anglais supporte la campagne antivax, donc les vaccins doivent être dangereux.

Bien qu’il soit nécessaire de se faire vacciner, il est tort de prendre les célébrités ou le professeur d’anglais comme des sources valides médicales, puisqu’ils manquent la connaissance médicale. Par contre, ici il sera parfaitement logique de citer quelqu’un comme le ministre de la Santé.
L’appel à la popularité ou argumentum ad populum

L’appel à la

en relation

  • Argumentation
    1565 mots | 7 pages
  • Nietsche (humain trop humain)
    2104 mots | 9 pages
  • Socrate et les sophiste
    1951 mots | 8 pages
  • Sophisme
    946 mots | 4 pages
  • Syllogismes
    2433 mots | 10 pages
  • argumentation philosophie
    5052 mots | 21 pages
  • pourquoi dit on que l'erreur est humaine
    1845 mots | 8 pages
  • L'absurde
    761 mots | 4 pages
  • polette
    317 mots | 2 pages
  • Définition-discours vrai
    682 mots | 3 pages

Autres essais populaires