Stupeur et tremblement

Pages: 12 (2774 mots) Publié le: 31 octobre 2013
Stupeur et tremblements est un roman revendiqué autobiographique d'Amélie Nothomb publié en 1999. Amélie, fille de Belges qui passèrent cinq années au Japon, a toujours admiré le raffinement et l'art de vivre japonais. Lorsque son père lui obtient un contrat de traductrice au sein de la prestigieuse compagnie Yumimoto, elle réembarque pour sa terre natale, sans se douter qu'elle n'y sera pasaccueillie en héroïne. Amélie devient en effet assez rapidement le souffre-douleur de supérieurs hiérarchiques qui lui mènent la vie dure et finissent par lui faire avouer une certaine « inaptitude au travail ». Au fur et a mesure elle nous fera part de ses 'stratégies' comme de ses astuces afin de ne pas démissionner et ainsi, conserver son honneur (Notion fondamentale au Japon...). L'histoire d'unedéchéance cruelle et injuste : Du poste initial de traductrice elle achèvera son séjour dans l'entreprise au poste peu reluisant de dame-pipi.

Commentaires
Hiver 1990. Amélie Nothomb a terminé ses études de philologie romanes à Bruxelles. Elle s'en retourne au Japon, pays qu'elle connaît bien pour y être née, afin d'y travailler. Elle entre alors dans la compagnie Yumimoto pour un contrat d'unan. Le Japon et l'Occident, deux mondes qui se font face, l'ouverture d'esprit du second se brise contre les règles et la rationalité de la pensée nippone.
" Tout est vrai à 100 %. C'est une histoire pour laquelle il ne m'a fallu aucune imagination. J'ai réellement travaillé là, en 1990, c'était l'une des plus grosses sociétés japonaises. Oui ce livre est un petit règlement de compte avec laculture d'entreprise à la japonaise mais nullement contre le Japon. "
Au 44 étage du gigantesque immeuble qui domine la ville avec ses immenses baies vitrées, Amélie découvrira les côtés obscurs du pays qu'elle aime. Les contradictions du Japon s'incarnent dans le caractère de sa supérieure directe, Fubuki, idole et bourreau de la jeune femme belge. Amélie va tomber sous son charme et va acceptertoutes les humiliations auxquelles elle va la soumettre.
Tout au long du roman, l'analyse que fait Amélie Nothomb du Japon est sans pitié, rien n'en sort indemne. On voit comment les rapports entre hommes et femmes, la condition féminine, le travail, le foyer, jusqu'au temps libre dédié aux loisirs, tout est réglé par un rigide formalisme, qui s'oppose à toute manifestation individuelle. Onremarque vite l'extrême rigidité mentale qui régit la recherche de la perfection et de la productivité.
Amélie commence son apprentissage de martyre auprès de la multinationale japonaise. Le chois ne pouvait être plus approprié : les japonais en fait lorsqu'il s'agit du travail ne plaisantent pas.
Mettez de côté vos fantaisies touristiques à base de sushi, ikebana et geisha ; les bureau du soleillevant sont un enfer en version bonsaï où l'on souffre en silence parmi les hystéries, les jalousies et une hiératique obéissance.
Ce roman possède la qualité de montrer de l'intérieur un versant peu connu des entreprises japonaises. Il met en évidence la fermeture et la xénophobie envers les usages occidentaux, et l'aveugle soumission à un idéal de travail basé sur une conception de l'honneur,profondément différent de celui des autres pays. Cette étude montre comment le Japon a toujours refusé les possibilités de changements provenant de l'extérieur, et traînant derrière lui le poids d'une façon de penser qui est celle de Shogoun.
Initialement employée comme interprète, la pauvre Amélie devient la protagoniste d'une fulgurante chute sociale. Trop intelligente, ironique pour les standardsnippons, Amélie est une victime des mécanismes pervers de l'entreprise à la japonaise.
On voit vite comment à cause de ses continuelles gaffes et d'une personnalité un peu trop marquée pour ce fourmilier japonais, on lui confie des tâches de plus en plus humiliantes, à partir du service du thé, puis à l'ajournement des calendriers des bureaux. Finalement Amélie se retrouve aux toilettes où elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Stupeur et tremblement
  • Stupeur et tremblements
  • Stupeurs et tremblements
  • Stupeur et tremblements
  • stupeur et tremblement
  • Stupeur et tremblements
  • Stupeur et tremblements
  • Stupeur et Tremblements

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !