Sur les origines des grand ensembles

827 mots 4 pages
Sur l’origine des grands ensembles
F. Dufaux, A. Fourcaut, 2004, Le monde des grands ensembles, Paris : Éditions Créaphis.

Une notion chargée d’ambiguïté
• • Naissance d’une forme urbaine en rupture avec l’ancienne diversité paysagère de la ville Émergence d’un urbanisme articulé à des utopies sociales et architecturales qui s’imposent à la fin du XIX e et dans la première moitié du XX e siècles. Les grands ensembles sont le résultat d’une multitude de courants, non seulement de ceux qui ont contribué à la définition du logement social à partir des cités ouvrières construites dès le milieu du XIX e siècle par la volonté du patronat, mais aussi de ceux qui ont préconisé de nouvelles fondations urbaines en s’appuyant sur une esthétique architecturale adaptée au logement du plus grand nombre.



Naissance du vocable
• Apparu en 1935 sous la plume de l’urbaniste Maurice Rotival, il vise à « moderniser la banlieue » et à lutter contre la « lèpre pavillonnaire ». • Le grand ensemble n’a pas de définition juridique et ne s’inscrira jamais dans une catégorie prédéfinie du ministère de la Construction. • L’expression ne désigne pas un mode d’édification, mais plutôt une forme et un paysage caractérisé par un regroupement de barres et de tours sur un espace soumis aux règles du zonage.

Essai de définition(1/4)
• Philippe Pinchemel, géographe, en donne une définition en 1959 : « Le terme de grand ensemble est appliqué à des réalisations de grande envergure comportant plusieurs milliers de logements et qui se veulent des unités résidentielles équilibrées et complètes », Revue Logement, n° 115, octobre 1959.

Essai de définition (2/4)
• Du point de vue quantitatif, tantôt c’est le seuil des 1000 logements, tantôt celui des 500 qui prévaut. Ce dernier est formel : il correspond au seuil minimal nécessaire pour la programmation d’une ZUP après 1958. • Outre la taille, c’est le principe d’autonomie territorial qui est important ainsi qu’en témoigne

en relation

  • ouze
    2519 mots | 11 pages
  • Controle de gestion
    4428 mots | 18 pages
  • Le souffle de l Harmattan
    1843 mots | 8 pages
  • azerty
    6090 mots | 25 pages
  • Blbll
    2655 mots | 11 pages
  • Douanes - en quoi l’origine est un sujet pertinent dans une analyse de risque ?
    1905 mots | 8 pages
  • Psychologie des geants
    753 mots | 4 pages
  • Design pattern
    3543 mots | 15 pages
  • Le metissage culturel
    1506 mots | 7 pages
  • Artisanat
    23037 mots | 93 pages