Syndicats

3514 mots 15 pages
B)TRAVAIL DE RECHERCHE SUR LES SNDICATS

Syndicats Salariés

1) Confédération générale du travail(CGT)



Origine Historique:

Création au Congrès de Limoges en septembre 1895, par l'union de
28 fédérations syndicales, de126 syndicats et de18 Bourses du travail

2)Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT -FO)



Origine historique:

En 1945, le rapport des forces est nettement favorable aux ex-unitaires ; ils contrôlent 21 fédérations sur 30.
Les ex-confédérés sont regroupés autour du journal clandestin Résistance Ouvrière, créé en 1943, et autour de Léon Jouhaux, rentré de déportation le 8 mai 1945. Le journal Résistance Ouvrière devient Force Ouvrière.
Dans un premier temps, et pendant plus d'un an, la perspective des confédérés consiste à obtenir ce qu'ils appellent le redressement interne de la CGT, sur les principes de la vieille CGT ; il n'est donc pas question d'une scission.
Le créneau des confédérés est celui de l'indépendance syndicale ; indépendance particulièrement vis-à-vis du PCF, et du gouvernement car le PCF possède des ministres au gouvernement. Les syndicats contrôlés par le PCF sont fortement encouragés à soutenir la production nationale. C'est l'époque où Maurice Thorez, le chef du PCF, déclare : « la grève, c'est l'arme des trusts. »
En septembre 1945, lors du premier comité confédéral national (CCN) depuis la Libération, les ex-unitaires obtiennent la majorité au Bureau Confédéral et désignent Benoît Frachon second secrétaire général. Certains ex-confédérés y voient une politique de prise de contrôle par l'appareil communiste et refusent l'étouffement des revendications.
En août 1946 une scission se produit dans la Fédération des PTT. En septembre, prenant acte de l'échec de la tactique dite du redressement interne, les confédérés constituent les groupes d'amis de Force Ouvrière, amorce d'une organisation syndicale parallèle à la CGT.
En mai 1947, suite au conflit de Renault, les ministres communistes

en relation

  • syndicat
    372 mots | 2 pages
  • Syndicat
    792 mots | 4 pages
  • Syndicat
    969 mots | 4 pages
  • Le syndicat
    314 mots | 2 pages
  • Syndicat
    11102 mots | 45 pages
  • Les syndicats
    2986 mots | 12 pages
  • Les syndicats
    1191 mots | 5 pages
  • Les syndicats
    424 mots | 2 pages
  • Syndicats
    306 mots | 2 pages
  • Les syndicats
    1894 mots | 8 pages