Synthese sur fusions-acquisition

816 mots 4 pages
Les entreprises vivent dans un contexte de concurrence, une concurrence souvent mondiale. Et elle doivent donc s'aggrandire pour y faire face ou utiliser certaines stratégie. L’expression fusion-acquisition recouvre les différents aspects du rachat d'une entreprise par un acteur économique, généralement une autre entreprise. C’est une sorte de concentration de deux ou plusieurs sociétés qui mettent en commun leurs patrimoine, qui aboutit à la constitution d'une nouvelle entreprise ou à une prise de contrôle ,donc le processus de fusion-acquisition conduit à un rapprochement entre deux ou plusieurs entreprises.Les fusions et acquisition sont, en fait un moyen utilisé par les entreprises dans le but d’accroître leurs activités économiques et d’augmenter leur profit. En effet la croissance d’une entreprise revêt deux formes principales, celle d’un développement de l’activité résultant généralement d’un investissement (croissance interne), et celle d’une opération d’une fusion acquisition (croissance externe), lorsque la croissance externe passe par la prise de contrôle d’une entreprise, on parle de fusion-acquisition.
Nous montrerons dans un premier temps que la croissance externe a de nombreux avantages et que celle-ci peut être une obligation pour certaines entreprise. Dans un deuxieme temps nous verrons que cette concentration rencontre tout de même des limites.

La fusions-acquisition apporte beaucoup a une entreprise, les avantages son nombreux. Si la croissance externe est une obligation pour certaines entreprises c'est bien parce que celle-ci accroit leurs activités économique, on peu dire que l'obligation découle de ces avantages.
Par exemple lorsqu’une industrie arrive à maturité, pour éviter des surcapacités, le meilleur moyen de croître est d’acquérir un concurrent. La croissance interne sur un marché saturé aurait pour seule conséquence d’entraîner une érosion des prix de vente et donc des marges. Sur ce type de marché, la croissance externe est

en relation

  • CONSEIL FUSION ACQUISITION
    4592 mots | 19 pages
  • Finance
    42065 mots | 169 pages
  • La concentration des entreprises
    959 mots | 4 pages
  • Nestlé waters
    1627 mots | 7 pages
  • Fusion acquisition
    6693 mots | 27 pages
  • La fusion acquisition
    7320 mots | 30 pages
  • Fusion sanofi-avantis - analyse stratégique
    5979 mots | 24 pages
  • Etude de cas novartis
    4924 mots | 20 pages
  • CARTOGRAPHIE DES RISQUES Fusion acquisition
    62836 mots | 252 pages
  • Le groupe dassault et ses grand mouvements de croissance
    2231 mots | 9 pages