Taux de change

1799 mots 8 pages
Agence Internationale de l’Énergie Atomique

Un de cinq domaines clés du développement durable où des progrès sont encore possibles grâce aux ressources et aux technologies disponibles actuellement.

Amélioration de la productivité agricole
Malgré les progrès réalisés depuis le Sommet mondial de l’alimentation de 1996, au cours duquel on s’est engagé à réduire de moitié le nombre des personnes sous-alimentées d’ici 2015, une grave insécurité alimentaire persiste dans de nombreuses régions du monde. En effet, bien que la production mondiale de nourriture n’ait jamais été aussi élevée, quelque 800 millions de personnes souffrent encore de malnutrition chronique. L’amélioration de la productivité agricole est le moteur du développement, tant économique que social. Lorsque l’agriculture bat de l’aile, des sources de revenu sont perdues, les liens sociaux sont disloqués et, en conséquence, les sociétés deviennent plus mobiles. Des technologies de pointe, des peuplements végétaux et animaux améliorés ainsi que de meilleures pratiques de gestion des sols et de l’eau ne permettent pas seulement de combattre l’insécurité alimentaire, mais sont également importantes pour instaurer les pratiques agricoles durables indispensables au maintien d’un juste équilibre entre la préservation et l’exploitation de toutes les ressources nécessaires pour produire des récoltes et élever du bétail. Par le biais de son programme « Alimentation et agriculture », qu’elle exécute en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) cherche à renforcer, aux niveaux national et international, les moyens de déterminer et d’atténuer les contraintes à surmonter pour assurer une sécurité alimentaire durable, en facilitant la mise au point et l’adoption de biotechnologies nucléaires et connexes. Avec un budget annuel de près de 10 millions de dollars, ce programme aide les États Membres à améliorer

en relation

  • Le taux de change
    6284 mots | 26 pages
  • Le taux de change
    11290 mots | 46 pages
  • Le taux de change
    3256 mots | 14 pages
  • Le taux de change
    5914 mots | 24 pages
  • Taux de change
    598 mots | 3 pages
  • Taux de change
    1590 mots | 7 pages
  • le taux de change
    1984 mots | 8 pages
  • taux de change
    10947 mots | 44 pages
  • Taux de change
    830 mots | 4 pages
  • taux de change
    60747 mots | 243 pages