Texte symbolique

766 mots 4 pages
Sujet amené : Un nouveau courant littéraire c’est développée au cour de l’histoire. Tout est arrivé à vers la fin du XIXe siècle. Le courant est le symboliste.
Sujet posé : Montrez que les poèmes «Correspondances» de Baudelaire et «Voyelles» de Rimbaud peuvent être lus comme de véritables manifestes symbolistes.
Sujet divisé : Tout d’abord, Il y a un dialogue l’homme et la nature dans «Correspondance» et, ensuite, il y a beaucoup de liens dans voyelles.

Premièrement, pour vous montrer que Baudelaire peut être lu comme un véritable symboliste, on remarque, après avoir lu, dans son poème qu’il est rempli de métaphore et de comparaison.
Nous allons voir que, dans l’œuvre de Baudelaire, il y a un dialogue entre l’homme et la nature.
Concentrons- nous sur son fameux poème «Correspondance». «Correspondance» fait partie d’un des merveilleux poèmes que Baudelaire a écrit. D’une part, on comprend qu’il essaye de faire comprendre la nature à l’homme par différentes façons. Nous voyons différentes figure de styles qui nous permettent de comprendre ce sens. En premier lieu, nous voyons la métaphore : «La Nature est un temple». Dans cette citation, nous voyons la nature qui est comparée à un temple. L’auteur essaye de nous faire comprendre que la nature doit être visitée, qu’elle doit être explorée et que plein de belles choses sont cachées à l’intérieur. Ensuite, nous avons une antithèse : «Vaste comme la nuit et comme la clarté». Cette antithèse nous permet de comprendre que l’homme est en confusion face à la nature, qu’il est se sent troublé face à la nature. Elle nous permet aussi de comprendre qu’il a de la difficulté à faire la différence entre le bon et mauvais côté de la nature. Il y a aussi beaucoup de mots qui nous forcent à comprendre que le poème parle de la nature. Le Champ lexical de la nature ressort beaucoup avec ces mots : «Nature», «forêt», «nuit», «clarté», «couleurs», «sons» et «prairies». D’une autre part, il met aussi en évidence l’esprit des sens.

en relation

  • L'internationalisation des biens symbolique
    5263 mots | 22 pages
  • Preparation
    2353 mots | 10 pages
  • Commentaire littéraire Germinal
    875 mots | 4 pages
  • Explication de texte Cassirer
    1357 mots | 6 pages
  • L hermeneutique ricoeur
    834 mots | 4 pages
  • Les misérable
    1154 mots | 5 pages
  • vghghghghghghghghghghghgh
    3632 mots | 15 pages
  • Geertz, combat de coq
    2367 mots | 10 pages
  • Roland barthes et le discours clinique
    9115 mots | 37 pages
  • Victor Hugo
    1770 mots | 8 pages