Théâtre spectacle total?

Pages: 12 (2973 mots) Publié le: 8 mars 2011
Dans un ouvrage intitulé Le théâtre et son double Antonin Artaud affirme : « Une idée du théâtre s’est perdue. La longue habitude des spectacles de distraction nous a fait oublier l’idée d’un théâtre grave, qui bousculant toutes nos représentations, nous insuffle le magnétisme ardent des images ».
Puis le poète promeut une nouvelle pratique de l’art dramatique : « Pratiquement, nous voulonsressusciter une idée du spectacle total où le théâtre saura reprendre au cinéma, au music-hall, au cirque et à la vie même ce qui de tout temps lui a appartenu. »
En vous appuyant sur l’Electre de Sophocle et l’Electre d’Euripide, montrez dans quelle mesure la tragédie grecque peut servir de modèle à un tel programme.

La tragédie grecque est née au 6ème siècle avant Jésus-Christ dans un contextepolitique que la polémique des spécialistes situe soit sous la dictature de Pisistrate, soit selon une théorie plus communément partagée, sous la démocratie, régime politique qui aurait directement accouché de cet art. Quoiqu’il en soit il est notoire de constater que cette naissance s’est faite à l’image de son existence, c'est-à-dire image en corrélation avec la politique ; ce de quoi rendentcompte les détails qui sont dans les mémoires quand on pense à son apparition : La tragédie est essentiellement liée à la politique dans l’antiquité grecque.
Et il est tout aussi logique de penser alors à la religion antique, cette mythologie n’étant autre chose que le liant social sur lequel se base toute l’organisation de la Cité dans sa vie au quotidien. Comme le prouvent les Dionysies,véritables festivals qui avaient lieu régulièrement pendant l’année conformément au calendrier religieux, elles conviaient toutes les différentes classes de la Cité, y compris des castes qui y étaient externes, tels que les « non-citoyens », métèques et autres « barbares ». Antonin Artaud dans Le théâtre et son double oppose deux sortes de théâtre l’un dit de « distraction » qui semble avoir dévoyé levrai théâtre duquel il se réclame, théâtre qu’il décrit comme étant grave et bouleversant toutes nos représentations par le magnétisme ardent des images, théâtre qui par là même récupère ce qui de tout temps lui a appartenu et qui est propre à la vie. Serait-il possible qu’il pût s’agir là d’une référence à la notion antique de théâtre ?
C’est pourquoi nous pouvons nous demander pourquoi et enquoi l’idée de représentation chez les grecs différait du théâtre contemporain mais aussi comment à travers la définition de l’idéal que sous-entend la citation d’Antonin Artaud, la vision antique illustre l’idée d’un théâtre actuel répondant davantage à un idéal théorique que pratique ?

Dans un premier temps nous allons tenter d’expliquer en quoi le théâtre grec relève d’une visionparticulière matérialisée au moyen d’un vecteur particulier : celui des mots, tant par le sens qu’ils nous communiquent que par l’effet stylistique que vise le dramaturge en les utilisant.
Le théâtre est un moyen de communication qui vise à produire un effet sur le spectateur et à plus forte raison à provoquer en lui une réaction particulière. En cela, la définition du théâtre ne diffère guère decelle d’aujourd’hui qu’il s’agisse de susciter l’effroi et la pitié comme le prônait Aristote ou Corneille, l’exaltation chez les romantiques ou encore la distanciation conformément aux pratiques du théâtre d’après-guerre. Cependant, ce qui oppose foncièrement ces différents théâtres c’est-à-dire le théâtre antique en général ou le théâtre en général du Moyen-âge à de nos jours, est la placedistinctive qu’il occupait au sein de la société. En effet, le théâtre antique avait une fonction coercitive dans la société, il avait un rôle prégnant dans la politique en ayant une grande influence sur le public qui assistait à ces performances ; le spectacle n’était pas seulement joué il attendait une réaction, la tragédie donnait une lecture possible de l’événementiel de l’époque, d’où son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le théatre, le spectacle d'une réalité
  • Un texte de theatre suffil t il amonter un spectacle ?
  • Un texte de théâtre est-il suffisant en lui-même pour monter un spectacle de théâtre ?
  • Le théatre est il suffisant en lui meme pour monter un spectacle ?
  • Le texte de théâtre est il suffisant pour monter un spectacle ?
  • Etre directeur de théâtre, entrepreneur de spectacle.
  • Un théâtre total: les didascalies chez beckett
  • Un texte de théâtre est suffisant en lui-même pour monter un spectacle ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !