Théorie des organisations

Pages: 10 (2285 mots) Publié le: 25 février 2011
Théorie des organisations

Les mécanismes de coordination dans les organisations

Mintzberg (1978-2010) dénombre environ 5 mécanismes de coordination des activités de complexité croissante. La logique est celui de la division du travail

Simple (Dynamique) (Inertie) Complexe

[pic]

Le fonctionnement de l’organisation

• A mesure que l’organisation adopte une division dutravail pour croître s’ajoute la nécessité d’une division administrative du travail (Mintzberg 2010).

La structure de l’organisation

Définition 1 :
La structure peut-être définie comme l’ensemble des dispositifs selon lesquels une entreprise ou, plus généralement une organisation répartit, coordonne, contrôle ses activités et, au-delà, oriente ou tente d’orienter les comportements de sesmembres.

A Desreumaux, 1992.

Définition 2 :
La structure d’une organisation peut-être définie simplement comme la somme totale des moyens employés pour diviser le travail entre tâches distinctes pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ces tâches.

H. Mintzberg, 1982.

Cf schéma sur feuille avec structure, division du travail, coordination …

+ modèle de Khandwalla

+ lastructure fonctionnelle

+ la structure divisionnelle

+ la structure matricielle.

L’environnement de l’organisation

Définitions :
Envt : l’univers extérieur ds lequel l’org est insérée et avec lequel elle entretient des relations complexes de dépendances/autonomie. Desreumaux 1998.

L’envt de l’entr est le milieu au sein duquel l’entr agit. Ce milieu comprend en particulier lesconcurrents, les conditions d’offre et de dde, les circuits de distrib, les formes d’intervention de l’Etat, la culture des acteurs. Tarondeau et Hutin, 2006.

D’une manière générale, l’envt peut soit etre analyser en termes d’attributs et de composantes, soit faire l’objet d’une interprétation par l’observateur.

Analyse de l’envt (cf schéma).

L’envt en termes d’attributs

On cherche à répondreaux questions suivantes :
- quel degré de complexité ?
- quel degré de stabilité ?
- quel degré d’hostilité ?
degré de complexité
simple complexe
degré de stabilité
stable instable
degré d’hostilité
bienveillant hostile

Ces 3 paramètres sont ceux qui reviennent fréquemment dans lesanalyses. Ils permettent d’apprécier le degré d’incertitude de l’environnement (absence d’information, asymétrie d’information, impossibilité de pronostiquer, incapacité d’attribuer des probabilités à l’évolution des contextes).

Typologie de DUNCAN

|Environnement |Simple : |Complexe : ||Statique |Faible incertitude perçue |Incertitude perçue modérément faible |
| | | |
| |Petit nombre de facteurs, composants |Grand nombre de facteurs, decomposants |
| |similaires et ne changeant pas. |dissemblables, mais stables. |
|Dynamique |Incertitude perçue modérément forte |Forte incertitude perçue |
| | ||
| |Petit nombre de facteurs, composants |Grand nombre de facteurs, composants |
| |similaires mais en changement constant. |dissemblables mais en changement constant. |

R. Duncan « Characteristics of organizational envrionnments and perceived...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Theorie des organisations
  • Théorie des organisations
  • Théorie des organisations.
  • théorie des organisations
  • Theorie des organisations
  • Théorie des organisations
  • Théorie des organisations
  • Théorie des organisations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !