Théories des crises

4222 mots 17 pages
Fiche de lecture : livre de Philippe Gilles Quelques citations d’accroche : Citation de Galbraith, la crise économique de 1929 : « Les gouvernements étaient obnubilés comme les spéculateurs, ou ils estimaient peu sage d’être raisonnables à un moment où l’être vous rendait ridicule, vous condamnait pour vouloir troubler la partie ou vous menaçait de représailles politiques sévères. » Citation de Juglar, son livre sur les crises: « Les crises, comme les maladies, paraissent une des conditions de l'existence des sociétés où le commerce et l'industrie dominent. On peut les prévoir, adoucir,* s’en préserver* jusqu'à un certain point ; mais les supprimer c'est ce que jusqu'ici il n'a été donné à personne. » Livre : histoire des crises et des cycles économiques de Philippe Gilles P 54 : les crises économiques comme synthèse réelle et aplanissement violent des contradictions de l'accumulation capitaliste. Une vision marxienne des crises (et non des cycles, analysé plus loin). Un : le but immédiat et le mobile de la production capitaliste réside dans la production de la plus-value et de sa reconversion en capital. Le but premier du capital n'est donc pas de satisfaire des besoins, mais de générer du profit ce qui suppose un réglage du niveau de production en fonction des capitaux disponibles, de leur productivité, de leur rentabilité, et non la prise en compte direct des besoins effectifs des consommations productives et finales. Cette limitation de la demande effective et la non proportionnalité sont, finalement, deux phénomènes intimement liés, les deux étant conditionnés par la recherche absolue du profit individuel, d'où une difficulté à réaliser le produit. 2 : a : la part relative de la consommation finale dans la consommation totale a tendance à diminuer pour Marx. Il semble y avoir une prééminence de la « production pour la production », la consommation des capitalistes est nécessairement bornée par leurs obligations structurales de

en relation

  • Théorie des crises
    3031 mots | 13 pages
  • Les theories des crises economiques
    5014 mots | 21 pages
  • Les crises économiques du capitalisme
    1981 mots | 8 pages
  • Les crise financières
    1510 mots | 7 pages
  • Pdlc
    386 mots | 2 pages
  • Histoire des crises économiques
    23917 mots | 96 pages
  • Pauvreté
    7190 mots | 29 pages
  • la crise economique
    1152 mots | 5 pages
  • L'etat peut il être à l'origine des crises ?
    1870 mots | 8 pages
  • Les crises économiques
    1614 mots | 7 pages