Theorie de la connaissance chez john locke

Pages: 7 (1530 mots) Publié le: 7 octobre 2012
De la théorie de la connaissance chez John Locke
Introduction
John Locke (29 août 1632 - 28 octobre 1704) est un philosophe anglais, l'un des principaux précurseurs des Lumières. Sa théorie de la connaissance est qualifiée d'empiriste car il considère que l'expérience est l'origine de la connaissance.
John Locke est un des grands représentants de l'empirisme anglais. Il est l'héritier deFrancis Bacon (1561-1626). Comme Bacon, Locke pense que l'observation joue un rôle majeur dans l'acquisition des connaissances. Il combat la théorie des idées innées de Descartes et affirme que l'esprit est une table rase (tabula rasa, table de cire vierge sur laquelle on écrivait).
C'est l'expérience, qui s'appuie sur la sensation et la réflexion, qui inscrit dans l'esprit des connaissances :"Supposons donc qu'au commencement, l'âme est ce qu'on appelle une Table rase, vide de tout caractères, sans aucune idée, quelle qu'elle soit. Comment vient-elle à recevoir des idées ? (...) A cela je réponds en un mot, de l'Expérience." Essai philosophique concernant l'Entendement humain.
La sensation est l'action physique du monde extérieur sur nos sens, source des idées simples.
La réflexion estla perception interne des opérations de notre âme sur les idées simples qu'elle a reçues des sens. Ces opérations produisent des idées complexes.
Conceptualisation
• L'empirisme désigne un ensemble de théories philosophiques (avec des applications logiques, psychologiques ou linguistiques) qui font de l'expérience sensible l'origine de toute connaissance valide et de tout plaisir esthétique.L'empirisme s'oppose en particulier à l'innéisme des idées et à l'idée d'une connaissance a priori (rationalisme).
• Une idée, est la représentation de notre esprit, que celui-ci se fait d’une chose, d’un phénomène.
• L’innéisme est la doctrine philosophique selon laquelle des idées, des connaissances…sont présentées dans l’esprit avant tout apprentissage.
• Le rationalisme est la doctrine quiconsiste à privilégier la raison comme moyen de connaissance ou d’explication de la réalité. L’utilité du rationalisme se distingue à travers la réalisation de concepts universels, ou de la représentation a priori des formes de sensibilité (concept de l’espace, concept du temps), de l’entendement, du concept de causalité (tout effet a une cause) ou lors de l’élaboration de principes.
• Toute donnéeissue de l’expérience est considérée comme étant a posteriori. A l’oppose, toute donnée issue indépendamment de l’expérience est considérée comme étant a priori.
Idées, source de connaissance
Tels que nous l’avons dit auparavant, Locke s’attaque à la thèse de l’innéisme, selon laquelle notre savoir et notre morale se fondraient sur des principes innés, inscrits par Dieu dans notre esprit. Ilen réfute l’argument-clé, l’accord universel sur ces principes, qui ne prouve rien quant à leur caractère inné et n’a rien d’évident. En réalité, ces principes reposent sur une combinaison d’idées très abstraites, qui nécessitent un apprentissage. Si l’on les croit innés, c’est parce qu’ils nous sont devenus familiers. Locke souligne le risque dogmatique inhérent à cette doctrine : affirmer qu’ily a des principes innés, c’est en faire des vérités incontestables et ôter ainsi aux hommes, l’usage de leur raison et de leur jugement pour les forcer à croire et à admettre sur parole sans autre examen. Il défend donc l’autonomie intellectuelle contre l’argument d’autorité.
Selon Locke, toutes nos connaissances sont faites d’idées, en un sens large, « tout objet que l’esprit aperçoitimmédiatement », ou « quoi que ce puisse être qui occupe notre esprit lorsqu’il pense. », ce qui est une définition très proche de celle de Descartes.
On peut résumer en deux questions, l’analyse des Idées dans l’Essai sur l’entendement humain :
• comment se forment nos idées ?
• quel rapport nos idées ont-elles avec les choses ?
Origine de nos idées
Comment formons-nous nos idées? Locke formule...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théorie de la connaissance chez spinoza
  • John locke
  • John locke
  • John locke
  • John locke
  • John Locke
  • John Locke
  • john locke

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !