Theorie de la rationnalité limitée

Pages: 6 (1398 mots) Publié le: 1 mai 2012
Réalisé par :
BENALLAL Soufiane
DADDA Meryem
EL BAKHKHASS Smahane
HESSBAOUI Mohamed AmineSAMI Soundouss
TARRIKO Dalila
Théorie de la rationalité limitée


Ecole nationale
de Commerce et de Gestion
–Kénitra-

Théorie des organisations

Herbert Simon



Année universitaire : 2011 /2012

Introduction :
Une décision est un choix effectué à un moment donné, dansun contexte donné, parmi plusieurs possibilités, pour impulser des actions d’ampleur et de durées variables. L’analyse des décisions et des processus décisionnels permet d’identifier les logiques entrepreneuriales et managériales mises en œuvre dans chaque entreprise.

D’après les modèles classiques du preneur de décisions (ex. : modèle de Harvard), le décideur évalue rationnellement toutes lesalternatives avant d’effectuer son choix. Ce choix est exempt de contraintes et correspond à une stricte logique de maximisation du profit et minimisation des coûts dans un environnement certain. Mais plusieurs théoriciens de la décision ont montré qu’au sein des organisations, les décisions sont loin d’être rationnelles.

Avec son classique “Administrative Behavior”, Herbert Simon (1945) estl’un des premiers théoriciens à mettre ce problème au cœur de la théorie des organisations. Il le fait en établissant le lien, entre cette notion et le travail, des structures organisationnelles, de simplification des prises de décisions individuelles, qui permet d’obtenir des comportements de meilleurs niveaux de cohérence et de rationalité limitée.

Dans ce rapport, on va essayer de répondre auxquestions suivantes : Quel est le contexte d’apparition de la théorie de rationalité limitée développée par Herbert Simon? Et quels sont ses fondements et ses limites?

Biographie du fondateur de la théorie :


Herbert Alexander Simon

* Né le 15 juin 1916 à Milwaukee, Wisconsin ;
* Un économiste et sociologue américain ayantreçu le Prix d'économie en l'honneur de Nobel en 1978 ;
* Herbert Simon est spécialiste de psychologie cognitive et de la rationalité limitée ;
* Ses travaux ont remis en cause les théories de l'école néo-classique grâce à ses études sur la rationalité limitée qui ont facilité la compréhension du fonctionnement des organisations et des procédures de décision ;
* Mort le 9 février 2001à Pittsburgh, Pennsylvanie.

Contexte d’apparition :
Depuis ses premiers ouvrages sur la gestion des services municipaux en 1937 jusqu’à la publication du tome 3 de Models of Bounded Rationality [1997], le fil conducteur de l’œuvre de Simon, consiste à s’interroger sur la manière dont les être humains prennent leurs décisions.

L’axe principal autour duquel Simon va décliner sa problématiqueporte sur la question de la rationalité humaine. La notion de la rationalité limitée des agents telle que la conçoit Simon le conduit à s’opposer aux hypothèses sur la rationalité de l’homo oeconomicus. Cette réflexion sur la rationalité ne consiste pas seulement à poser des hypothèses plus « réalistes » que ne le ferait l’économie standard, mais cherche aussi à construire une théoriescientifique de la rationalité humaine. Cette réflexion débouchera notamment sur le concept de rationalité procédurale, concept qui permet de rendre compte de la manière dont les individus prennent leurs décisions.

H. Simon prend appui sur la psychologie cognitive et l'observation des processus de décision pour proposer une révision radicale de l'analyse des comportements économiques. Il va mettre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rationnalité limitée
  • Théorie de la rationalité limitée
  • Theorie de la rationalité limitée
  • La théorie de la rationalité limitée
  • Théorie de la rationalité limitée
  • Rationnalité
  • Rationnalité
  • La rationnalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !