Tragédie classique

Pages: 5 (1075 mots) Publié le: 28 octobre 2013
La tragédie classique |
Qu'est ce qu'une tragédie ?
C'est une pièce de théâtre comblés par des « actions dramatiques » (c’est-à-dire jouée sur scène par des acteurs),elle comporte des péripéties qui se terminent par une situation très malheureuse, laquelle suscite chez le public les deux sentiments de pitié et de peur. Une tragédie se compose de six éléments, qui sont respectivement lafable (ou intrigue de la pièce), les personnages , la diction la pensée, le spectacle, et enfin la mélodie (car le spectacle tragique était accompagné de musique).
I-L'histoire
La tragédie grecque est conçue comme un drame ,c'est à dire une action que vivent des personnages illustres et qu'un chœur constitué d'une quinzaine de personnes commente en chantant et en dansant . Au XVIe siècle leregistre est plus pathétique que tragique,elle se soucie peu de vraisemblance et montre sur scène la violence des passions.
II-Les contextes

A. Contexte historique
A la fin XVI : la tragédie humaniste connaît une crise qui finit par provoquer
sa disparition (concurrences de la tragi-comédie et de la pastorale (pièce
qui met en scène dans un décor champêtre d’émouvantes histoires
d’amour)pour cause une l’accumulation de crimes et d’horreurs finit par lasser
le public).La tragédie est repensée et reconstruite.
Il y eu trois phénomènes qui expliquèrent le renouveau de la tragédie :
- de meilleures conditions matérielles (nouvelle salle de théâtre (Théâtre
du Marais), alors que jusqu’en 1630, Paris n’en avait qu’une seule.
- De nouveaux dramaturges de talent : SCUDÉRY1601 - 1667) ; RO-
TROU (1609 - 1699) , CORNEILLE (1606 - 1684) ; RACINE (1639 -
1699).
- La redécouverte de la Poétique d’ARISTOTE : les théoriciens méditent
les préceptes de cette oeuvre et élaborent progressivement une tragédie ré-
gulière, c’est-à-dire qui obéit à des règles précises : c'est la naissance de la tra-
gédie classique.

B. Contexte politique
La tragédie classiques’inscrit dans son époque (même si elle reste
étrangère à l’actualité) à travers l’adhésion à l’absolutisme et aux thèses
largement acceptées d’une conception pessimiste de la condition humaine.
• Le poids de l’absolutisme : Louis XIV impose l’idée de la domination
d’un seul (prestige du monarque, centralisation des talents, des charges et
donc des richesses, à la cour de Versailles). Laseule gloire dispensée est
celle du monarque. Ainsi, les personnages de RACINE ne sont plus de
vaillants héros recherchant l’exploit chevaleresque qui fondera leur gloire
et assurera leur conquête amoureuse (comme chez CORNEILLE par
exemple)
• Le refus des faits d’actualité : aucun des événements importants de
l’époque (Guerre de Hollande, révocation de l’Édit de Nantes...) ne sert debase à la tragédie classique. Il y a une volontaire indifférente à l’actualité :
la tragédie classique est avant tout préoccupée des aspects permanents de
l’être humain (ses mœurs et ses sentiments). Les thèmes seront choisis
dans ce qui appartient au général (l’Antiquité par exemple).
• Le pessimisme : l’idéal humain a donc perdu son aspect héroïque mais il
est encore rabaissé parla rigueur de la théologie qui s’inspire de Saint Au-
gustin (évêque du Vème prônant la sévérité). Celui-ci enseigne que
l’homme, privé des lumières et des secours de Dieu, est livré à lui-même.
Il est incapable de trouver la vérité et de juger (esprit), et il est la victime
de ses passions qui l’entraînent (cœur).
C’est cette vision pessimiste que l’on retrouve dans Phèdre (elle serasou-
mise aux pulsions de l’instinct).
III-Les règles

A .La règle des trois unités
Vers 1630, un débat fait rage dans les milieux du théâtre en France: les partisans de l’application rigoureuse des unités s’opposent aux auteurs qui défendent au contraire une appli­cation plus souple, voire une complète liberté décomposition. Vers 1640, les trois unités finissent par s’imposer: elles...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tragedie classique
  • La tragedie classique
  • la tragedie classique
  • Tragédie classique
  • Tragédie classique
  • tragédie classique
  • La Tragédie Classique
  • La tragédie classique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !