Traites

2955 mots 12 pages
Autodétermination
Aller à : Navigation, rechercher
[pic]
[pic]
Population algérienne en liesse après la proclamation officielle de l’indépendance (5 juillet 1962)
L’autodétermination (ou auto-détermination), initialement appelée droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d'un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. Il s'agit d'un droit collectif qui ne peut être mis en œuvre qu'au niveau d'un peuple.
Proclamé pendant la Première Guerre mondiale dans les Quatorze points de Wilson afin de légitimer les nouvelles frontières en Europe, ce principe ne fut cependant pas appliqué par la Société des Nations. Il a été réaffirmé après la Seconde Guerre mondiale dans la Charte des Nations unies de 1945 qui inclut, parmi « les buts des Nations Unies », celui de « développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes » (article 1, alinéa 2).
Toutefois, la mise en œuvre de ce principe ne va pas sans difficultés. Aucun texte ne définit clairement la notion de « peuple », de sorte que tant les États existants que les partisans des autodéterminations locales peuvent s'opposer des arguments valables. L'indépendance du Kosovo en 2008 a relancé le débat international sur l'application de ce principe.
|Sommaire |
|1 Les ambiguïtés de l’entre-deux-guerres |
|1.1 Les Quatorze Points de Wilson |
|1.2 L'exclusion du principe par la Société des Nations |
|2

en relation

  • Traités
    1035 mots | 5 pages
  • Traité
    409 mots | 2 pages
  • Les traités
    1270 mots | 6 pages
  • le traite
    806 mots | 4 pages
  • Traités
    1459 mots | 6 pages
  • le traité
    2212 mots | 9 pages
  • La traite
    10646 mots | 43 pages
  • Traite
    31932 mots | 128 pages
  • Traite
    1278 mots | 6 pages
  • Traite
    15715 mots | 63 pages