Vittoz

Pages: 7 (1643 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Introduction Les pensées négatives sont importantes. Elles permettent de se préparer à l'imprévu, de vider nos peurs, d'exercer notre sens critique, et notre culture cartésienne privilégie ce mode de pensée. Malheureusement, penser trop négativement contribue peu à notre bonheur. C'est plutôt l'inverse. L'instant le plus précieux, l'événement le plus heureux peuvent être gâchés par une penséenégative. Et une étude des préoccupations mentales de nos contemporains montre qu'ils passent le plus clair de leur temps à craindre des événements... qui n'arrivent jamais. Pire, loin de penser une fois à ce qui pourrait se produire de négatif pour n'y plus penser ensuite, nous avons trop souvent tendance à ressasser toujours les mêmes rengaines mentales... Le résultat ? Nervosité, fatigue, mauvaisehumeur, qui débouchent trop souvent sur des maladies psychosomatiques, voire des névroses. C'est ce que constatait déjà, il y a près d'un siècle, un médecin spécialisé dans les problèmes de "stress", le Docteur Vittoz. Ce dernier a mis au point une méthode de rééducation du contrôle cérébral, la "Méthode Vittoz", utilisée avec succès dans le traitement des névroses. Or, qui peut le plus, peut lemoins. Si cette méthode permet d'effacer des pensées négatives graves, elle peut vous aider à éliminer vos soucis et à être plus heureux, sans pour autant devenir "insouciant". Première étape : mettez vos soucis et vos pensées négatives par écrit Lorsque vous avez une pensée qui revient sans cesse dans votre esprit, tout se passe comme si vous ressassiez cette pensée essentiellement pour ne pasl’oublier. Or il y a une autre façon de ne pas oublier quelque chose : l’écrire. En mettant noir sur blanc vos soucis et pensées négatives, non seulement vous n’avez plus l’obligation d’y repenser pour ne pas les oublier, mais aussi : 1. Vous leur donnerez une dimension plus objective. Dans notre esprit, les pensées négatives ont tendance à prendre une dimension démesurée. 2. Vous pourrez vous occuperde vos soucis l’un après l’autre. Lorsqu’ils se bousculent dans notre tête, il semble y en avoir tellement qu’aucune solution ne peut se présenter. L’équivalent du message « overflow » ou « There is not enough memory. Please close some programs and try again ». 3. Il y a un aspect magique à l’écriture. Elle permet de cristalliser la pensée. C’est un acte symbolique et libérateur. 4. Vous allezpouvoir, une fois ces pensées négatives identifiées, passer à des exercices pratiques d’oubli volontaire. Exercice de départ : écrivez tout ce qui ne va pas Prenez une feuille de papier, un stylo, et notez dans un cahier tout ce qui vous vient à l’esprit. Vous devez parvenir à vider votre esprit de toutes les pensées négatives qui vous assaillent parfois. Dites-vous et redites-vous « Qu’est-ce qui neva pas ? » « Et quoi d’autre encore ? » « De quoi ai-je peur ? » « Dans quelles circonstances suis-je mal à l’aise et quelles pensées me viennent alors à l’esprit ? »

« Pourquoi suis-je en colère ? » « Pourquoi suis-je triste ? » « Qu’est-ce que je déteste ? » « Pourquoi est-ce que je lui –leur – en veux ? » « En quoi ai-je le sentiment d’être inférieur, bafoué, trahi, diminué, frustré,incompris, mal-aimé, etc. ? » « Qu’est-ce qui est injuste dans ma vie ? » etc. Mettez ainsi noir sur blanc toutes vos pensées négatives et vos soucis, puis résumez-les en mots clefs. 2ème étape : cherchez des solutions Comme votre esprit conscient ne peut pas se focaliser sur 2 choses à la fois, une bonne façon de vous libérer de vos soucis est de leur chercher des solutions. Prenez-les un à un etdemandez-vous « Qu’est-ce que je peux CHANGER pour que cela aille mieux ? » Trop souvent nous rejetons la responsabilité de ce qui est négatif dans notre vie SUR LES AUTRES. Trop souvent, nous nous enfermons, au nom d’idées toutes faites, dans des impasses. Même lorsque vous êtes dans une impasse, il peut y avoir une porte de sortie, vous pouvez faire machine arrière, et changer carrément de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Vincent vittoz

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !