A-t-on le droit de se révolter ?

1146 mots 5 pages
A-t-on le droit de se révolter ?

Au premier abord l’idée de révolte apparaît comme hors la loi, qui va au-delà de ce qui nous est autorisé de faire. Dans ce cas, la révolte est proscrite puisqu’elle va en deçà de la loi. Cependant notre monde ne serait pas ce qu’il est sans toutes ces dissidences qui ont bouleversé nos sociétés, prenons pour exemple la Révolution française qui est à l’origine de la démocratie et signe l’abolition de la monarchie absolu. Le problème apparaît alors différemment, la révolte est-elle légitime dans le sens où elle porte en elle une idée de refus face à une injustice, ou une autorité que l’on peut juger arbitraire ou au contraire est-elle illégitime puisqu’elle peut parfois se montrer abusive voir inéquitable, pour répondre à cette problématique les réponses peuvent être oui la révolte est légitime ou non elle ne l’est pas. Dans la réponse à cette problématique il s’agira de délimiter à la fois les limites de la révolte mais également de savoir à partir de quelles conditions il semble nécessaire de se révolter. Et également de comprendre qu’elles sont les conséquences de la révolte ou au contraire les conséquences en absence de révoltes.

Révolte est synonyme d’insoumission qui engendre résistance ou rebellions, en effet la révolte provient généralement d’un sentiment d’injustice, d’indignation face à une autorité, à des lois qui sont jugés abusives, despotique, qui ne correspondent pas avec l’idée que l’on se fait de la justice, de la liberté ; être libre c’est dire non aux contraintes extérieures et faire preuve de désobéissance, cela se résulte donc par la révolte. Prenons par exemple le cas de Mahatma Gandhi qui à rassembler son peuple face à une autorité inégale qui usaient entre autres de la violence pour parvenir à leurs fin, ici les colons britanniques, et qui a réussi grâce à la désobéissance civile à devenir le guide et le précurseur de la décolonisation de l’Inde. D’une autre manière intéressons-nous au régime dans

en relation

  • anthologie
    315 mots | 2 pages
  • Philosophie
    284 mots | 2 pages
  • Présentation de pascal et les pensées
    1548 mots | 7 pages
  • Sans nom1
    625 mots | 3 pages
  • Croit-on uniquement parce qu'on ne sait pas ?
    1295 mots | 6 pages
  • devoir 1 culture generale bts not 1ere ann e
    1215 mots | 5 pages
  • Brevet 2008 français
    446 mots | 2 pages
  • Les êtres humain sont-ils libres?
    1427 mots | 6 pages
  • révolte/résignation
    1246 mots | 5 pages
  • Jeunes
    306 mots | 2 pages
  • Étude camus
    581 mots | 3 pages
  • faut-ifaut-il préférer la révolte à la résignation?
    598 mots | 3 pages
  • Andrei Makine Le Testament Francais
    409 mots | 2 pages
  • Tpe bruit
    3370 mots | 14 pages
  • Texte de rousseau
    725 mots | 3 pages