L’évolution de l’agriculture au nord sur les cinquante dernières années

500 mots 2 pages
Après la Seconde Guerre Mondiale, les pays du Nord sont meurtris et leurs économies sont totalement désorganisées. L'état de l'agriculture n'est guère meilleur : la production agricole manque de main-d'œuvre, de matériel et d'engrais. L’objectif des gouvernements est donc de « moderniser » l’économie et avec elle l’agriculture. De 1945 à 1973, le monde et en particulier les Pays industrialisés, ont connu une croissance économique soutenue, régulière, d’une ampleur inégalée sur une période aussi longue. Cette période est appelée les Trente Glorieuses
Dès la guerre, les agricultures européennes font l'objet de mesures permettant leur remise en route afin de retrouver au niveau de production satisfaisant. Il y a une croissance sans précédent de la productivité du travail dans l'agriculture. Il s’agit d’une agriculture productiviste. Dans le monde occidental une motorisation et une mécanisation accrues ont permis de réduire de manière spectaculaire les actifs employés dans l'agriculture et de tripler les rendements depuis 1945. Il y a donc ’à la fois une nette amélioration des rendements et surtout de spectaculaires gains de productivité. En France, par exemple, en 1950 il y avait 140 000 tracteurs environ, en 1955 ce nombre augmente jusqu’à 305 000, puis au milieu des années 60 le million est atteint. .Cela s'est accompagné du progrès des rendements par l'utilisation massive de fertilisants à base d'azote, de potasse ou de phosphates, le recours à la chimie avec les désherbants sélectifs, la diffusion de semences hybrides ou la sélection rigoureuse du bétail. L’irrigation est apparue. La maitrise de celle-ci est donc un facteur qui permet de maintenir une production régulière, en quantité et en qualité des produits. Elle peut même améliorer la précocité des productions. Au cours des années 1950, la PAC (Politique Agricole Commune) trouve son origine en Europe. Son but est d’augmenter la productivité de l’agriculture afin d’assurer au consommateur un approvisionnement

en relation

  • 9
    2775 mots | 12 pages
  • Les paysages de l’agriculture en mutation
    11457 mots | 46 pages
  • Les politiques economiques
    8553 mots | 35 pages
  • L'agriculture en asie
    4852 mots | 20 pages
  • L'économie du Maroc : monographie
    7510 mots | 31 pages
  • Rapport du giec 2007
    3611 mots | 15 pages
  • Sécurité alimentaire et développement durable au maroc
    24210 mots | 97 pages
  • changement climatique
    1764 mots | 8 pages
  • Nourrir l’humanité » de bruno parmentier
    2993 mots | 12 pages
  • Rallye des sciences 2010
    1806 mots | 8 pages