L'année 1917 en France

Pages: 7 (1585 mots) Publié le: 3 novembre 2013
L’année 1917 en France


La durée et l’ampleur du conflit font progressivement douter les combattants et les civils de la fin rapide des combats. Au cours de l’année 1917, alors que la grande offensive du Chemin des Dames doit hâter la fin de la guerre, la France est touchée par des grèves à l’arrière et des mutineries sur le front. La société française est ainsi profondément bouleversée parl’expérience de la guerre totale.
Nous nous poserons la question suivante : En quoi les conséquences de la Guerre totale se manifestent-elles en France en 1917 ?
En premier lieu, nous aborderons les soulèvements sur le front puis nous parlerons de ceux à l’arrière et enfin de la réaction de l’état-major face à ces évènements.


C’est en 1917, après 3 années de guerre meurtrière etindécise, que la lassitude commence à s’installer au sein des troupes françaises dont le moral commence à être au plus bas. En effet, plusieurs facteurs explique cette démoralisation : les pertes humaines ; les bombardements incessants ; les conditions de vie effroyables dans les tranchées (envahies de boue et de rats) ; le manque d’équipements pour résister au froid et aux gaz de combat (utilisés pourla première fois par les Allemands à Ypres en 1915) ; la rareté des permissions et les contacts rompus avec l’arrière à cause de la censure des lettres qui sont lues, triées et jetées si des détails de guerre s’y retrouvent.
Le projet de l’offensive du Chemin des Dames redonne cependant de l’espoir aux soldats. En effet, le général Nivelle avait promis que lorsque cette bataille sera remportéece serait la fin de la guerre. Le retour chez soi était donc imaginable, les soldats pensaient retrouver leur famille rapidement, ils partent donc motivé. Cependant, c’est un échec sanglant et une défaite écrasante. Le gouvernement met fin à cette bataille à la fin Avril, or, celle-ci avait débuté au début de ce même mois, ce qui met les soldats hors d’eux même. En effet, ils ont l’impression quecette bataille n’a pas été prise au sérieux, qu’ils ne sont pas estimés par l’état-major.
Début Mai, contre toute attente en vue de la position française très peu avantageuse, l’état-major demande la reprise du combat. C’est une offensive à outrance, les pertes de vie humaine ne se compte plus et les soldats en ont assez d’être prit pour de « la chair à canon » aux yeux de l’état-major.
C’estalors que les mutineries commencent. Les soldats acceptent de conserver leurs positions dans les tranchées mais refusent de participer à de nouvelles attaques pour gagner quelques centaines de mètres de terrain sur l’adversaire. De plus, ils revendiquent plus de permissions. Ces refus d’obéissance s’accompagnent de manifestations bruyantes au cours desquelles les soldats expriment leur doléanceet crient de multiples slogans dont le plus répandu est « A bas la guerre ». Des chansons sont fredonnées dans les tranchées comme « La chanson de Craonne » qui est diffusée à partir de 1916 mais censuré jusqu’en 1974 en France. Cette chanson traduit le quotidien dans les tranchées et les états d'âme des Poilus.
Les combattants ne demandent rien de plus qu’une plus grande attention de la part del’état-major car, après tout, ils sont les principaux acteurs de la guerre.

L’arrière n’est pas épargné par la guerre, en effet, celle-ci mobilise à la fois les esprits et les ressources matérielles et financières du pays. Toutes les catégories sociales sont impliquées : les ouvriers, les paysans, les femmes. Une économie de guerre est mise en place : toutes les activités économiques sontorientées vers les besoins de la guerre (travail féminin : « munitionnettes », « midinettes »), productions industrielles de type militaire (Renault par exemple). L’effort financier est important : les gouvernements doivent recourir à l’emprunt auprès des populations civiles pour financer la guerre. L’arrière est touché par les pénuries alimentaires, de matières premières ainsi que par l’inflation....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'annee 1917
  • L'année 1917
  • L'année 1917
  • Composition l'année 1917
  • l'anneé 1917 guerre mondiale
  • L'année 1917 guerre mondiale
  • France 1917
  • L’année 1917 dans la première guerre mondiale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !