L'approche organique de la notion de finance publique

359 mots 2 pages
I – Approche élémentaire des finances publiques A – le concept de finances publiques 1 – Essai de définition .L’approche organique « Finances » désigne les ressources pécuniaires, les moyens en argent ou l’état de fortune d’une personne. Par ailleurs le qualificatif « publiques » signifie ce qui concerne le peuple dans son ensemble, ce qui appartient à la collectivité sociale, politique, ce qui appartient à l’Etat. Donc les « finances publiques » c’est l’ensemble des ressources et charges des personnes morales de droit public, et plus généralement leurs activité dans le domaine de l’argent. Les personnes morales de droit public peuvent être de droit interne (Etat, collectivités territoriales, établissement publiques) ou de droit international (ONU) ou supranational (Union Européenne). Cette approche ne prend pas en compte la nature des activités des personnes publiques, l’approche organique est insuffisante pour cerner les contours exacts des finances publiques, d’où le recours par la doctrine à une démarche plus affinée pour mieux définir ces contours. L’approche institutionnelle. La doctrine propose de considérer les FP comme les finances des administrations publiques. Ces dernières sont des unités institutionnelles dont la fonction prioritaire consiste à produire des services non marchands destinés à la collectivité et à effectuer des opérations de redistribution de revenu ou de patrimoine. Leurs ressources principales proviennent de prélèvement obligatoires et ou de subventions. On entend par services no marchand ceux répondant à des besoins insatisfaits par les marchés (cf. justice, santé,…). Ces unités institutionnelles sont schématiquement regroupées en 3 secteurs : 1 – Etat et organismes nationaux qui en dépendent. 2 – collectivités territoriales et établissements publics à ressort géographique limité 3 – administration de sécurité sociale et organismes financés par elle
Cette nouvelle approche permet d’intégrer dans les FP les

en relation

  • Finances publiques
    6075 mots | 25 pages
  • Intro droit budgetaire
    4677 mots | 19 pages
  • Droit public introduction
    1915 mots | 8 pages
  • Cour de finance publiqe
    31024 mots | 125 pages
  • Fiche d'arret nicolo
    1726 mots | 7 pages
  • finances publiques
    1814 mots | 8 pages
  • droit fiscal
    908 mots | 4 pages
  • Cours complet de finances publiques
    52479 mots | 210 pages
  • Democratie
    8079 mots | 33 pages
  • Theorie et analyse budgetaire
    25275 mots | 102 pages