L'argumentation

534 mots 3 pages
L’ARGUMENTATION 1) Qu’est-ce qu’argumenter ?
Argumenter, c'est défendre, soutenir une thèse. Une thèse est une idée que l'on tient pour vraie, mais c'est une affirmation se situant dans le domaine des opinions et non des vérités scientifiques partagées. On énonce des jugements personnels sur des thèmes politiques, sociaux, artistiques... qui sont des sujets ouverts à la discussion.
Le locuteur, tout en s'appuyant sur des arguments - que l'on rapproche des preuves-, tend à affirmer sa présence, à justifier son point de vue. L'énoncé est donc ancré dans la situation d'énonciation (en narrateur interne), le texte peut être fortement modalisé (commentaires valorisant ou dévalorisant le fait ou l'idée, commentaires exprimant des jugements (ce qui est bien / mal, ce qui est vrai / faux) et / ou des sentiments (ce qui est aimé / pas aimé).
Mais l'on verra qu'il existe plusieurs formes d'argumentation selon que le locuteur s'efforce de rester proche de la démonstration (on dira convaincre) ou selon qu'il choisisse d'user de toutes les armes de la communication pour faire partager son opinion (on parlera alors de persuader). 2) Quelles formes peut prendre une argumentation ?
L'argumentation peut être directe ou indirecte : elle est dite « indirecte » ou « oblique » lorsque le locuteur emprunte le biais de la fiction pour faire passer sa thèse ou son message.
Les formes directes * l'essai est un ouvrage, de forme assez libre, dans lequel l'auteur expose ses opinions (cf. Montaigne, Les Essais) ; * le pamphlet est un écrit satirique, souvent politique, au ton virulent (Voltaire) ; * le plaidoyer est la défense d'une cause, le réquisitoire est une accusation ; * le manifeste est une déclaration écrite, publique et solennelle, dans laquelle un homme, un gouvernement ou un parti expose un programme ou une position (on trouve ainsi des manifestes de groupes d'artistes, autour d'un programme esthétique : cf. Le Manifeste du surréalisme) ; * la

en relation

  • L'argumentation
    454 mots | 2 pages
  • L'argumentation
    679 mots | 3 pages
  • L'argumentation
    762 mots | 4 pages
  • l'argumentation
    870 mots | 4 pages
  • L'argumentation
    499 mots | 2 pages
  • L'argumentation
    928 mots | 4 pages
  • L'argumentation
    299 mots | 2 pages
  • L'argumentation
    2178 mots | 9 pages
  • L'argumentation
    405 mots | 2 pages
  • L'argumentation
    984 mots | 4 pages