L'esclavage à rome

Pages: 5 (1172 mots) Publié le: 19 mars 2013
-------------------------------------------------
L'esclavage à Rome

Les esclaves de l'époque romaine faisaient partie de la vie quotidienne.
Au premier siècle après Jésus Christ, on estimait qu'il y avait à Rome 400 000 esclaves pour une population totale de 1,2 millions d'habitants.
Ils ont peuplées jusqu'à 2/3 de la population de Rome.

L'origine des esclaves :
Un homme nait esclavesi sa mère est esclave, sinon ce sont des prisonniers de guerre ou des pirates. Quelques fois ce sont des enfants abandonnés par leur famille.

On distinguait deux types d'esclaves :
Les esclaves qui appartiennent à l'Etat (servi publici) et ceux, beaucoup plus nombreux, qui sont la propriété de particuliers (servi privati).

Le maître (erus, dominus) possède un nombre d'esclaves trèsvariable : de un ou deux à plusieurs milliers (vingt mille ?).

Une familia (= ensemble des esclaves d'un maître) s'appelle rustica ou urbana selon qu'elle vit à la campagne ou à la ville.
Un maître peut posséder à la fois une familia rustica et une familia urbana).
Selon la famille dans lequel les esclaves vivent, ils sont plus ou moins bien traités. Ils sont généralement mieux traités à laville qu'à la campagne, mais leur traitement dépend de leur maitre car il a tout pouvoir sur ces servants.

Les esclaves ont une grande place dans la société car on leur confit des taches d'une grande importance. Il est possible que les esclaves soit libérés par leur maître en fin de vie active mais il arrive que leur maître les lâchent sans rien et ils finissent mendiants dans les rues deRome.

Où trouver des esclaves
Les marchés d'esclaves sont très populaire à cette époque, les vendeurs viennent sur des forums (place de la ville) dans les villes vendre leur prisonniers capturés, ils sont basés sur le système des ventes aux enchères.
Pour chaque esclave offert, le marchand fournissait le pedigree (origine, qualités et défauts, aptitudes professionnelles etc.).
Les prixvariaient à l'infini.
Les marchands (mangones, venalicii), ne jouissaient pas d'une excellente réputation : ils étaient réputés pour leur habileté à tromper l'acheteur sur la valeur de la marchandise.
On pouvait aussi louer des esclaves à un entrepreneur disposant d'un stock réservé à cet usage dans son cheptel.

Statut des esclaves

L'esclave simple outil ( instrumentum genus vocale, c'est àdire espèce d'outil doté de la parole ) a une existence légale mais il est dépourvu de
tout droit civil (par exemple il ne peut pas se marier, il vit en concubinage.
Pour autant, son maître n'a pas le droit de le traiter n'importe comment, selon son bon plaisir : Si celui-ci dispose du droit de vie et de mort sur lui, il ne peut l'exercer.

Une évolution s'est produite avec le temps ,favorable aux esclaves : il fut de plus en plus associé au culte domestique et il prit part à certaines fêtes comme les Saturnalia, au cours desquelles les rapports des maîtres et des esclaves étaient inversés pour quelques journées .
Il est enterré religieusement.

Le vocabulaire latin précise la situation de l'esclave par rapport à son maître. L'esclave est dépourvu de nom : un surnom indique sonorigine, Afer (Africain.), Syrus (Syrien), un peu comme, dans l'ancienne France, un domestique portait, parfois, le nom de sa province (Picard).

Les châtiments sont rigoureux, voire cruels (le fouet).

-------------------------------------------------
Présentation des différentes familles d'esclaves

La familia Rustica (la famille de campagne)

Il y a unegrande différence entre le sort de l'esclave qui travaille dans une petite propriété ou dans une exploitation moyenne et celui de l'esclave attaché à un grand domaine.

Le petit agriculteur possède peu d'esclaves, parfois même un ou deux seulement, qui lui suffisent à cultiver sa terre. Le maître demeurait alors proche de l'esclave.
La condition de l'esclave pouvait être parfois très dure.

Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Contrôle de lecture
  • L'esclavage en Rome Antique
  • L'esclavage dans la Rome Antique
  • L'esclavage sous athènes, spartes et rome
  • Esclavage de l'antiquité à l'esclavage
  • L'esclavage à athènes
  • de la liberté a l'esclavage
  • l'esclavage à bordeaux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !